Page d’accueil

dimanche 11 décembre 2016

Un journaliste algérien meurt après une grève de la faim

Le journaliste et blogueur de 42 ans Mohamed Tamalt est décédé ce dimanche à l’hôpital Lamine Debaghine de Bab El Oued (wilaya d’Alger) selon le site TSA qui cite l’avocat Me Amine Sidhoum.
«Il était dans le coma, il y avait un verrouillage sur son dossier médical. On est au courant de rien. C’est ça le drame», accuse l’avocat.
Condamné à deux ans de prison ferme et une amende de 200.000 dinars le 11 juillet 2016 pour ses écrits sur Facebook où il critiquait des responsables algériens dont le président Abdelaziz Bouteflika, le ressortissant algéro-britannique s’était mis en grève de la faim depuis son arrestation le 27 juin.
L’ONG Amnesty International avait demandé une « action urgente » pour la libération d’un « journaliste détenu arbitrairement ».


LE FIGARO
leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire