Page d’accueil

vendredi 19 février 2016

Corruption/Amara Benyounès cité dans une affaire d’importation douteuse en Espagne

La justice espagnole est en train d’enquêter sur une affaire de corruption dans laquelle est impliqué un parlementaire espagnol. L’enquête concerne d’éventuels pots-de-vins qui auraient été perçus suite à une opération d’exportation du bois de l’Espagne vers l’Algérie. Le journal espagnol El Mundo, qui a rapporté l’information, explique que l’accord d’exportation est conclu, en 2013, avecl’ancien ministre de l’industrie et de l’investissement, Amara Benyounès. Le contrat portait sur une valeur de 30 millions d’euros.
Le média espagnol rapporte également que c’est un député espagnol qui a arrangé un rendez-vous entre l’exportateur espagnol et des responsables algériens, dont le ministre de l’industrie de l’époque. C’est au cours de cette rencontre que le membre du gouvernement algérien aurait donné son accord pour que la partie espagnole puisse bénéficier d’un marché en Algérie. La justice espagnole nourrit des soupçons d’autant plus que le contrat a été conclu juste après cette rencontre.
Mais le texte ne précise pas si le ministre a touche des pots-de-vin. Il soupçonne, en revanche, un député espagnol de s’enrichir en jouant l’intermédiaire des sociétés espagnoles qui exportent vers certains pays arabes. Or, c’est toujours ce même député qui a arrangé le rendez-vous entre Amara Benyounès et la société espagnole.

leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire