Page d’accueil

dimanche 14 février 2016

COMMUNIQUE LADDH ORAN

Rebondissements graves au sujet du 11 Boulevard de la Soummam
Le Bureau d’Oran de la LADDH a appris ce Samedi 13 février 23016 que Mr Soussi Sid Ahmed
menaçait de mettre le feu à sa propre personne si les forces de police pénétraient au sein de l’appartement
qu’il venait d’occuper aujourd’hui même au sein du bâtiment situé au 11 Boulevard de la Soummam.
Des représentants de la LADDH se sont rendus sur place vers 20h30 ou ils ont trouvé sur les lieux
les forces de police comme ils ont pu sentir la forte odeur d’essence devant l’appartement en question.
Pour rappel la famille Soussi a été expulsée avec l’intervention des forces de police en 2007 suite
à une plainte de Mr Mehri. Voila qu’aujourd’hui soit 9 années après cette expulsion, qui ne fût
malheureusement pas la seule, les familles demandent justice et réparation.
En effet la justice vient de trancher, même en appel, sur l’illégalité de l’acte qu’utilisait Mr
Mehri, pseudo acte qui date de 2011 seulement, ce qui nous amène a poser la question : comment a fait
Mr Mehri pour jeter à la rue des familles entières alors qu’il n’avait en sa possession aucun pièce sérieuse,
même pas le pseudo-acte qui vient d’être annulé part la justice.
Le Bureau d’Oran est conforté dans ses décisions puisque le 29-09-2015 il avait décidé de
participer à un rassemblement de soutien à Mme BELHADI Sonia qui devait être expulsée et qui l’a été
avec participation des forces de police.
Ceux et celles qui ont contribué à jeter des familles dans la rue doivent être poursuivis car ils sont
non seulement responsables de ces expulsions mais ils sont aussi responsables des actes graves tels que
celui que Mr Soussi Sid Ahmed a décidé de mener car trop de Hogra rend les gens fous.




Oran le 13-02-2016 P/Le Bureau d’Oran Kaddour CHOUICHA
leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire