Page d’accueil

mercredi 17 décembre 2014

Jusqu’où ira la sauvagerie des agents de l’ordre ?








Ligue Algérienne pour la défense des droits de l’homme Laghouat

       Jusqu’où ira la sauvagerie des agents de l’ordre ?
Après les assassinas de Touggourt le mois passé des policiers n’hésitent pas à lyncher toute une famille par ce que celle-ci voulait protéger son espace vital. Ce mardi 16 décembre le jeune N.Saadi ,trouve un homme et une femme dans une voiture à proximité de son domicile, dans des ébats qui choquent les traditions et les mœurs de la région. Le jeune N.Saadi a demandé à l’homme de s’éloigner, ce lui ci s’est avéré être un policier qui tout de suite a menacé le jeune riverain avec son arme. Ensuite il s’est acharné sur lui en le frappant, le vieux père de 63 ans venu à la rescousse s’est vu lyncher à son tour. Et ainsi tous les hommes de la famille y sont passés après que les véhicules de renforts soient arrivés. A ce niveau, on ne peut parler de dépassements ou de bavure, comme nous avons l’habitude d’entendre.
La LADDH aurait trouvé dans ce comportement une caractéristique de voyous s’il ne s’agit pas d’agents de l’ordre sensés représenter la loi et veiller à son application. Ici s’est beaucoup plus grave, ou a-t-on vu des agents de l’ordre se comporter de tel façon et en toute impunité ?
La LADDH ne peut que condamner ce comportement où des agents de polices se comportent comme des gangsters armés dotés de tous les moyens pour semer la terreur au sein des citoyens de Laghouat. Ont-ils oublié que leur rôle consiste à travailler pour la sécurité ?

Le président du bureau

Yacine Zaid
leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire