Page d’accueil

mardi 16 décembre 2014

Hôpital pour enfants de Laghouat : plusieurs décès dus à l’état déplorable de l’établissement, selon la LADDH

Le bureau de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH) à Leghouat dénonce  « l’état déplorable » de l’hôpital « Docteur Saadane » pour enfants où plusieurs malades sont décédés à cause de cette situation, selon l’ONG.
Dans un communiqué publié, ce mardi 16 décembre, l’Association impute « la totale responsabilité aux dirigeants et aux corps médical et paramédical pour leur implication directe dans la situation catastrophique dans laquelle se trouve cet établissement hospitalier. Une situation qui a provoqué la mort de plusieurs enfants dont deux cas le 14 et le 16 décembre 2014 », affirme-t-elle.
La LADDH déplore aussi le manque « flagrant de médecins en activités » au sein de l’hôpital. « Un manque d’effectif aggravé par un manque d’éthique avérée à la répartition des heures de travail », écrit l’Association.

Hadjer Guenanfa TSA
leBloggers

1 commentaire:

  1. Cet etablissement ressemble à tout mais jamais à un hopital. Le lasser-Aller et la saleté sont à l'honneur. Qlam bla ra3i; comme on dit chez nous.

    RépondreSupprimer