Page d’accueil

dimanche 17 août 2014

La LADDH dénonce une « campagne de répression » contre des syndicalistes à Sonelgaz et Algérie Poste

La Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH) dénonce une « campagne de répression » contre les syndicalistes de Sonelgaz et d’Algérie Poste. Elle dénonce également « des mesures de représailles contre ceux qui refusent d’abdiquer leur autonomie et leur liberté ». Dans un communiqué publié samedi, l’organisation fait état de suspensions et de licenciements de syndicalistes à Algérie poste et à Sonelgaz.
« Le Snap (Syndicat national autonome des travailleurs de la Poste), à qui on refuse toujours l’enregistrement,  a vu son président M. Nekkach Mourad, suspendu et son chargé de la communication, M. Tarek Ammar Khodja, suspendu puis licencié », précise la LADDH
« De même, le président du Snateg (Syndicat national autonome des travailleurs électricité gaz Sonelgaz), syndicat enregistré, a vu son président, M. Boukhalfa Abdellah, licencié et 37 délégués touchés par des mesures allant du retrait de salaire à la rétrogradation et même le licenciement », ajoute la même source.
leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire