Page d’accueil

jeudi 19 juin 2014

Algérie : 29 "activistes" condamnés à des peines de prison ferme

Le tribunal de Laghouat, au sud d’Alger, a condamné, mercredi, 29 "activistes" à des peines de prison allant de 6 mois à deux ans ferme.

Le tribunal de Laghouat, situé dans la wilaya de Laghouat, à 400 km au sud d’Alger, a condamné, mercredi, 29 "activistes" à des peines de prison. Alors que 5 seulement ont été acquittés, 12 personnes ont écopé d’une peine de prison de 6 mois ferme et 17 autres personnes ont été condamnées par contumace à deux années de prison ferme.
Ces activistes étaient poursuivis pour attroupement armé, violences contre les forces de l’ordre, destruction et dégradation de biens d’autrui lors des émeutes survenus à Laghouat, le 8 juin dernier. Ces violences faisaient suite à la publication de la liste des bénéficiaires des logements sociaux.
Yacine Zaid, membre de la Ligue algérienne de défense des droits de l’Homme (Laadh), a qualifié ces verdicts de « véritable chasse aux sorcières, lancée par le chef de Sûreté de la wilaya contre des innocents qu’ils soient vieux, mineurs, handicapés mentaux, ou encore représentants de la société civile ». « En revendiquant son droit au logement, le citoyen devient la proie d’un appareil judiciaire totalement arbitraire », a estimé la même source.

AFRIK
leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire