Page d’accueil

lundi 21 avril 2014

La marche commémorative du 20 avril sauvagement réprimée à Tizi-Ouzou

La marche pacifique à laquelle a appelé un collectif des anciens détenus d’Avril 80 et des anciens militants du MCB, et le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie, aujourd’hui 20 Avril 2014 à Tizi-Ouzou, a été sauvagement empêchée par les services de sécurité et les manifestants ont été brutalement matraqués.


L’empêchement de cette marche,  une première  la police empêche les citoyens de marcher à Tizi-Ouzou pour célébrer le printemps berbère depuis 34ans, a provoqué des émeutes et des affrontements entre les marcheurs et les services de police. Plusieurs citoyens ont été blessés et d’autres interpellés.


L’Observatoire des Droits de l’Homme de Tizi-Ouzou dénonce avec vigueur cette atteinte à la liberté d’expression et de manifester pacifiquement, des libertés garanties par la constitution algérienne et les textes internationaux ratifiés par l’Algérie.


L’Observatoire des Droits de l’Homme de Tizi-Ouzou appelle les autorités algériennes à protéger et à promouvoir les libertés collectives et individuelles au lieu de les transgresser et à respecter l’identité amazighe et la mémoire des martyrs de la revendication identitaire en Algérie.


 
 
L’ODH Tizi-Ouzou
leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire