Page d’accueil

lundi 30 décembre 2013

LADDH Communiqué 01

Le vendredi 27 et Samedi 28 national sis à la rue Baha Mohammed, Bab Ezzouar Alger la LADDH et ce en présence d’un huissier, afin de ne pas donner un prétexte facile au pouvoir  Algérien pour faire disparaitre la LADDH.
Malgré cela la LADDH reste attaché à l’abrogation de la loi relative aux associations. Pour  cela elle lancera une action dont le but sera de regrouper tous ceux et toutes celles qui sont  convaincus de la même nécessité.
A l’issue de ces deux jours le statut de la LADDH fût adopté, unconseil national élu ainsi  que le nouveau président du bureau de la LADDH Maitre Salah Dabouz de la section d’ALGER et  les huit autres membres du bureau qui se sont réunis avec le Président pour  répartition des charges. Après avoir obtenu son consentement Maitre Ali Yahia Abdennour  conserve son statut de Président d’honneur de la LADDH.
Les grandes lignes d’un programme d’action ont étésadoptées , en particulier la  redynamisation des sections existantes et l’installation de nouvelles sections pour faire du  congrès de la LADDH, prévu en mars 2014, un moment  capital pour la vie de la ligue. Les  membres présents à l’Assemblée Générale tiennent à  préciser que  imposée par la loi et par la crise qu’a traversée la ligue après que plusieurs sections aient décidé  de retirer leur confiance à l’ancien président Mr Benissad du fait de son refus de respecter une  transparence dans la gestion financière et son refus d’u
Par ailleurs suites aux derniers évènements douloureux survenus dans différentes régions  de notre pays et plus particulièrement  mission constitutionnelle qui est de partie et même en protégeant ceux qui agressent les personnes et les biens de nos concitoyens  du Mzab.
La LADDH considère ce parti pris lourd de conséquences pour la cohésion sociale et la  stabilité de notre pays. Elle condamne le traitement  autoritaire et  particulier le wali de la ville de Ghardaia et le chef de sureté ainsi que leur hiérarchie et les tient  pour responsables de tout dérapage.
La LADDH appelle les citoyens et citoyennes de la région à se démarquer de toute attitude  communautaire-raciste car les provocations ont justement pour butde les attiser pour nous  entrainer tous dans une spirale infernale.
Siège social national sis à la rue Baha Mohammed, Bab Ezzouar Alger
courriel, laddh.zd@gmail.com   550.963 .   677 ) 213 +( Tél
Bientôt un site web, des page sur les reseaux
Communiqué 01 – 13
Le vendredi 27 et Samedi 28-12-2013 s’est tenue au sein de  son nouveau
la rue Baha Mohammed, Bab Ezzouar Alger, l’Assemblée Générale de conformité de
la LADDH et ce en présence d’un huissier, afin de ne pas donner un prétexte facile au pouvoir
disparaitre la LADDH.
Malgré cela la LADDH reste attaché à l’abrogation de la loi relative aux associations. Pour
cela elle lancera une action dont le but sera de regrouper tous ceux et toutes celles qui sont
convaincus de la même nécessité.
es deux jours le statut de la LADDH fût adopté, unconseil national élu ainsi
que le nouveau président du bureau de la LADDH Maitre Salah Dabouz de la section d’ALGER et
les huit autres membres du bureau qui se sont réunis avec le Président pour
répartition des charges. Après avoir obtenu son consentement Maitre Ali Yahia Abdennour
conserve son statut de Président d’honneur de la LADDH.
Les grandes lignes d’un programme d’action ont étésadoptées , en particulier la
ctions existantes et l’installation de nouvelles sections pour faire du
congrès de la LADDH, prévu en mars 2014, un moment  capital pour la vie de la ligue. Les
membres présents à l’Assemblée Générale tiennent à  préciser que  cette dernière nous a ét
imposée par la loi et par la crise qu’a traversée la ligue après que plusieurs sections aient décidé
de retirer leur confiance à l’ancien président Mr Benissad du fait de son refus de respecter une
transparence dans la gestion financière et son refus d’une gestion démocratique de la ligue.
Par ailleurs suites aux derniers évènements douloureux survenus dans différentes régions
de notre pays et plus particulièrement  à Ghardaia ou on a vu les forces de police ignorer  leur
mission constitutionnelle qui est de protéger tous les Algériennes et Algériens et ceen prenant
partie et même en protégeant ceux qui agressent lespersonnes et les biens de nos concitoyens
La LADDH considère ce parti pris lourd de conséquences pour la cohésion sociale et la
abilité de notre pays. Elle condamne le traitement  autoritaire et  répressif
particulier le wali de la ville de Ghardaia et le chef de sureté ainsi que leur hiérarchie et les tient
pour responsables de tout dérapage.
citoyens et citoyennes de la région à se démarquer de toute attitude
raciste car les provocations ont justement pour but de les attiser pour nous
entrainer tous dans une spirale infernale.
Alger le 28/12/2013
Pour les membres
Le président du Bureau de la LADDH
Me. Salah DABOUZ

leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire