Page d’accueil

mardi 10 décembre 2013

La police réprime un rassemblement des familles de disparus à Alger : Une vingtaine d'interpellation

Une cinquantaine de personnes ont observé, ce matin près de la Grande poste au centre d’Alger, un sit-in pour réclamer la vérité sur le sort de leurs proches, disparus durant les années 90.


Le rassemblement, organisé par le Comité national des familles de disparus CNFD, allait se dérouler dans le calme avant que les services de police ne décident, vers 9h30, de disperser le manifestation pacifique.
Une vingtaines de personnes ont été alors interpellées dont des vieilles dames et des vieux qui ont été violemment malmenés par les agents des services de l’ordre avant d’être embarqués.
L’intervention musclée de la police a commencé quand les protestataires, muni des portraits de leurs proches disparus, ont commencé à scander des slogans qualifiant le gouvernement de « terroriste » et le général à la retraite, Khaled Nezzar, de « boucher ».
Farouk Djouadi Elwatan
leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire