Page d’accueil

lundi 30 décembre 2013

La NSA américaine a piraté le câble sous-marin qui achemine les communications téléphoniques et internet depuis Marseille vers l’Algérie

La NSA américaine a réussi à intercepter une grande partie des communications téléphoniques en Algérie en piratant le câble sous-marin dit “SEA-ME-WE-4 qui part de Marseille vers toute l’Afrique du Nord dont l’Algérie. 
Ce sont des des documents fournis par l’informaticien et ancien agent de la CIA, Edward Snowden, qui ont révélé cette information rendue publique sur le site internet du célèbre magazine allemand Der Spiegel.  D’après les explications fournies par le média allemand, c’est une unité spéciale de hackers de l’agence américaine qui introduit, au mois de février dernier, un virus dans le réseau informatique d’un consortium de seize sociétés qui gère ce câble sous-marin stratégique. Pour sa part, le site français Médiapart affirme aussi qu’il  ”a eu accès à des sources qui confirment ces informations”.
En revanche, sur son site internet, Der Spiegel a expliqué que les espions américains ont maintenant “la main mise sur une partie importante” de ce réseau de télécommunications. Les documents d’Edward Snowden révèlent même que la NSA ne comptait s’arrêter à cette première opération de piratage. ”D’autres opérations sont prévues pour l’avenir  afin d’obtenir des informations supplémentaires sur les données diffusées et transmises par ce câble”, indique encore Der Spiegel.

Il est à souligner enfin que ce câble sous-marin en fibre optique qui part de Marseille pour acheminer les communications, téléphoniques et internet  vers Singapour, la Malaisie, la Thaïlande, le Bangladesh, l’Inde, le Sri Lanka, le Pakistan, les Émirats arabes unis, l’Arabie saoudite, l’Égypte, l’Italie, la Tunisie, l’Algérie. Il a été développé depuis mars 2004 par un consortium de seize entreprises de télécommunications.

leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire