Page d’accueil

dimanche 25 août 2013

LES ORPHELINS DE BATNA LANCENT UN CRI DE DETRESSE !!!


URGENT, URGENT, URGENT !!! A PARTAGER AU MAXIMUM.

LES ORPHELINS DE BATNA LANCENT UN CRI DE DETRESSE !!!

Chers amis (es), plusieurs cris de détresse me sont parvenus de la Pouponnière de Batna, après vérification auprès de mes sources sur place, j’ai amèrement constaté la véracité de cette situation inhumaine, barbare et de surcroît criminelle !

Je vous laisse découvrir ci-dessous, le contenu de la lettre dont j’ai été destinataire :

« Bonjour Monsieur Zerguine,

En faisant des recherches concernant la maltraitance des enfants, nous sommes tombées sur vos coordonnées. Nous nous permettons de vous soumettre la situation très grave des enfants privés de familles en bas âges évoluant dans l’établissement (FEA-Pouponnière) de Batna. Il s'agit de maltraitances, de malfaçons et de négligences ayant entrainé le décès d’un bébé.

En effet, nous avons constaté plusieurs faits avérés comme des vols (denrées alimentaires, vêtements ou encore divers dons destinés à ces enfants), violences faites sur eux (coups) avec blessures constaté par le médecin, attouchements et même dernièrement, le plus effroyable, des décès dus à la négligence des agents polyvalents. Le premier décès remonte à six ans à peu près, le bébé était âgé d’environ 6 mois, le second décès remonte lui, à une quinzaine de jours, le nourrisson avait bientôt 3 mois.

Nous ne pouvons pas ne pas dénoncer ces actes, notre conscience et notre morale nous l'interdisent, justice doit être rendue envers ces orphelins, les responsables ne doivent donc pas rester impunis.
Seulement, vous connaissez les rouages de notre système, tant hiérarchique que judiciaire, pour peu que certains aient le bras long ou versé quelques pots de vin, ces incriminés ne sont inquiétés en rien. De plus, les instances du secteur informés, préfèrent passer sous silence ces dérives afin de ne pas attirer l'attention de l'opinion publique et d'en subir les conséquences.

Voila pourquoi nous nous retournons vers vous aujourd'hui, nous aimerions avoir votre aide, vous qui êtes un personnage publique, de par votre expérience et vos contacts, vous saurez comment agir en pareille circonstance.

En outre, après avoir consulté votre blog, nous restons convaincues que vous êtes effectivement l'homme de la situation, votre vécu l'atteste. Nous restons bien entendu à votre disposition pour de plus amples informations.

Dans l'attente d'une réponse de votre part, nous vous prions de recevoir, Monsieur Zerguine, l'expression de nos salutations distinguées. »

De mon coté, j’ai immédiatement téléphoné à plusieurs personnes intègrent qui m’ont confirmées ce que vous venez de lire. Suite à cela, j’ai fais remontées l’information au ministère et j’ai avisé des amis (es) à moi près la Cour de Batna (magistrats et avocats) et toutes les personnes humaines qui me soutiennent !

Je lance aujourd’hui un appel urgent à mes amis (es) journalistes afin de médiatiser cette horrible situation ! (Les journalistes désirant de plus amples informations peuvent me contacter en privé)

Mohamed-Chérif ZERGUINE (25/08/2013)
leBloggers

1 commentaire:

  1. les algeriens ou du moins beaucoup d'entre eux sont musulmans juste pour la parade.
    dans les actes,cela donne ce genre d'abjections et de lachetés.
    c'est triste et rageant.

    RépondreSupprimer