Page d’accueil

samedi 1 juin 2013

Bases de vie de Sonatrach à Hassi R’mel : des centaines de travailleurs en grève de la faim

Des centaines de travailleurs de trois sociétés de prestations de services dans le domaine de la restauration dans les bases de vie de Sonatrach à Hassi R’mel,  dans la wilaya de Laghouat, ont entamé, dans la nuit du jeudi à vendredi,
une grève de la faim pour demander des augmentations de salaires, a-t-on appris auprès de leur porte-parole. « Nous sommes plus de mille personnes travaillant pour trois sociétés privées de catering (Septal, Bayat, saha) dans les bases de vie de Sonatrach à Hassi R’mel en grève de la faim hier (jeudi, ndlr). Nous sommes en arrêt depuis maintenant trois jours », indique à TSA, Fouad Djida, employé de Septal et porte-parole des travailleurs.

Cela fait deux mois que les travailleurs organisent des actions de protestation pour demander « l’application de la directive du Premier ministre concernant une augmentation des salaires de 80% » et obtenir « l’effet rétroactif de l’augmentation des salaires de base depuis 2009 », précise M. Djida. Les grévistes réclament aussi la « création d’une section syndicale », ajoute notre interlocuteur.

Pour faire face à cette grève, les autorités locales « ont ramené aujourd’hui d’autres travailleurs de Hassi Messaoud pour nous remplacer, mais ces travailleurs ont refusé de le faire », souligne M. Djida. « Le wali de Laghouat nous a indirectement menacés de licenciement », dénonce-t-il. Neuf personnes ont été transférées à l’hôpital depuis le début de la grève de la faim, selon lui.
leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire