Page d’accueil

dimanche 23 juin 2013

Arrestation de Kherba Abd el Kader

Arrestation d' Abd El kader kherba aujourd'hui à niveau de K'ser El Boukhari.

Abd elkader kheba militant des droit de l’homme; a été arrêter aujourd’hui au niveau de K’ser el
boukhari suite à une manifestation des citoyens au niveau de la localité contre la décision de la
fermeture d’une usine de production de lait.

Selon, Kherba eu  par téléphone; se trouve actuellement au niveau de poste de la Gendarmerie National de la Ville de  Bougazoule, localité de  Medea.

 kherba ma confirmer que : " les forces de l'ordre ont utilisé la force pour réprimées les manifestant en les ont tabassé, il y a eu aussi des citoyens arrêter par les force de l'ordre  " .

Pour le moment Kherba n'a pas été auditionné par la Gendarmerie National.



Boudiaf Sid-Ali   (Avocat)
leBloggers

1 commentaire:

  1. Le Pouvoir militaro-mafieux demeure fort, et poursuit la répression, les manipulations et provocations tant qu’il :

    - dispose, pille et accapare la manne financière (des milliards) issue de la rente pétrolière et gazière ; la manne dont bénéficie toute la « caste militaro-bureaucratique », les Généraux prédateurs qui assument les premiers rôles, et les « seconds couteaux » qui forment les digues de protection, les murs de soutènement et forces d’interposition (administrations, associations, partis…) ;

    - bénéficie du soutien politique, diplomatique et stratégique de l’Occident, en échange de ses compromissions et concessions : le Grand gendarme US a son Grand morceau au Sahara, et la France a ses contrats (Renault, Total, etc.) et les financements pour les Partis, Parlementaires et Personnalités influentes, les commissions et retro-commissions issues des surfacturations, fausses factures sur les centaines de marchés par an : c’est la France qui donne « là » et détermine la politique algérienne de l’Europe ;

    - garde sous sa férule les « organes de répression » (DRS, DGSN, GENDARMERIE) et de propagande (journaux, télévisions, radios, sites, blogs….) ;

    - a en face une Opposition neutralisée, complètement divisée, éparpillée, émiettée, atomisée, infiltrée, dominée par les « extrémistes de tous bords », « l’écartement des positions vers les extrêmes » rend quasi-impossible de trouver la « ligne médiane, les coordinations, les compromis » nécessaires à la fondation d’un un Pôle ou Front oppositionnel capable de rivaliser avec la Junte militaire en place ;

    - y’a absence de « fédérateur » : aucun leader n'a la capacité de fédérer avec lui un grand mouvement ou pole/front oppositionnel capable de rivaliser avec le Régime militaire en lace depuis 1962 !

    -y’a délitement quasi-total du « le lien national » : l'idée national semble s’estamper de plus en plus, elle n'enchante plus les foules, la corruption généralisée, la trahison des "clercs" et hommes politiques, l'echec des "trois révolutions", le libéralisme et sauvage imposé par les Généraux milliardaires et la misère qu'il inflige aux pans entiers de la société, ont acculé le peuple à la "lutte pour la survie";

    - y’a les traumatismes de la « guerre interne » encore vivaces, le « seuil d’intolérable/inacceptable » dépassé

    ….....autant de raisons qui contribuent au statu quo !

    RépondreSupprimer