Page d’accueil

vendredi 19 avril 2013

Les Angolais profitent de la 4G et les Algériens rêvent toujours de la 3G !

L’Algérie est en retard. Certes, cette réalité est devenue au fil des années une évidence. Mais cette évidence devient douloureuse et terrible lorsqu’on s’aperçoit que des pays pauvres et sans ressources se développent davantage que l’Algérie en matière de TIC.

En effet, dans ce domaine stratégique, l’Algérie n’est plus simplement distancée par les pays occidentaux développés dont les progrès sont de plus en plus phénoménaux. Même en Afrique où l’Algérie était naguère un leader et un modèle à suivre qui inspire les nations africaines, notre pays est de plus en plus dépassé par le dynamisme des pays africains qui ne connaissent ni les lenteurs ni les dysfonctionnements si propres à nos autorités.

Preuve en est, au moment où l’Algérie cherche désespérément à lancer la 3G, de nombreux autres pays africains jouissent des services de cette nouvelle technologie. Certains pays africains se sont même mis à la 4G !

En effet, en Angola, la 4G a été lancée par l’opérateur de téléphonie mobile Movicel depuis l’année dernière ! En partenariat avec l’entreprise chinoise ZTE, Movicel a investi 100 M USD pour lancer sur le marché angolais la quatrième génération de technologie mobile (4G). Dans un premier temps, la 4G couvre les 15 plus grandes villes du pays, dont la capitale Luanda. Au cours de cette année 2013, dans une seconde phase, la 4G sera étendue à plus d'une quinzaine d’autres villes.  

L’Angola n’est ni un pays européen ni un pays d’Amérique du Nord. Ce pays aussi a été colonisé et a connu les affres de la guerre civile durant de longues années et la paix ne s’est installée, dans ce pays indépendant uniquement en 1975, qu’en 2002.

Mais comme l’Algérie, l’Angola est un pays pétrolier. Et avec l’argent du pétrole, l’Angola a bien su comment exploiter ces ressources financières pour développer son secteur des TIC. Un secteur qui place ce pays parmi les pays africains, au contraire de l’Algérie, les plus avancés.

Mais en Afrique, il n’y pas que l’Angola qui réalise des progrès importants dans la généralisation de l’accès à Internet. Au Maroc, notre voisin, la 4G sera lancée d’ici novembre prochain. Après avoir bien commercialisé la 3G, les autorités marocaines désirent se mettre à la page de la 4G. Quant à la 3G, elle est déjà présente dans bon nombre de pays africains depuis un certain temps.

A titre d’exemple, en Egypte, la 3G a été lancée depuis 2007. Au Nigéria et en Afrique du Sud, le taux de pénétration de la 3G est de plus en plus important. C’est dire que l’Algérie, en perdant encore du temps, se retrouve désormais à la traîne même dans son propre continent, à savoir l’Afrique…
N'TIC
leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire