Page d’accueil

lundi 25 mars 2013

Algérie : des dizaines de défenseurs des droits de l’homme empêchés de partir en Tunisie

Pas moins de 96 défenseurs des droits de l’homme algériens,  membres du comité national de défense des droits des chômeurs et des militants de syndicats autonomes ont été empêchés lundi matin par la police des frontières de rejoindre la Tunisie afin de participer aux travaux du forum social mondial qui se déroulera demain, mardi, à Tunis.
Selon le secrétaire général de Ligue Algérienne de Défense des Droits de l’Homme (LADDH), Moumen Khelil, la délégation algérienne qui devait prendre part à ce forum a été empêchée de quitter le territoire national puisqu’elle a été bloquée au poste frontalier de « layoun » dans la wilaya de Tébessa et la police des frontières a signifié aux participants algériens qu’une instruction leur a été communiquée pour empêcher leur déplacement en Tunisie. « C’est vers 4 H du matin que les deux bus de la délégation SNAPAP- LADDH sont arrivés au poste frontalier de layoun dans la wilaya de Tébessa. les 96 membres de la délégation ont remis leur passeport à la PAF et ont attendu jusqu’ a 9 H du matin la fameuse sentence. Mais, on leur a remis les passeport sans le cachet », nous apprend ainsi Moumen Khelil d’après lequel les autorités algériennes ont empêché sciemment les participants algériens de participer au Forum Social Mondial à Tunis. « Décidément, le Pouvoir à peur de l’exportation ou l’internationalisation de la mobilisation citoyenne autour du mouvement des chômeurs », a encore commenté le secrétaire général de la LADDH.

Par Algérie-Focus
leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire