Page d’accueil

mercredi 16 janvier 2013

Le Haut Commissariat des Droits de l’Homme de l’ONU demande la libération immédiate de Saber Said

Le Haut Commissariat aux Droits de l’Homme de l’ONU, vient de demander aux « autorités algériennes de procéder à la libération immédiate du jeune blogeur Saber Saidi, de procéder à la réparation de son préjudice et de conformer sa législation aux dispositions de l’article 19 du Pacte international relatif aux droits civiques et politiques ont il est partie ».
Le Haut Commissariat, qui avait été saisi de l’arrestation et de la détention du jeune blogueur par l’Observatoire Algérien des Droits de l’Homme et par l’ONG AlKarama, considère dans sa décision rendue hier 15 janvier 2013, que la détention de Saber Saidi est arbitraire et contraire aux dispositions des articles 9;10;19 et 20 de la Déclaration des droits de l’homme et 9;19 et 21 du Pacte international relatif aux droits civiques et politiques.
Interpellé par le Groupe de travail du Haut Commissariat de l’ONU, le 12 septembre 2012, le gouvernement algérien n’a pas répondu, ni même demandé un délai supplémentaire.
L’OADH
leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire