Page d’accueil

mardi 31 juillet 2012

L’Algérie annule la dette de 10 pays africains

3 milliards de dollars de dettes auraient été supprimées par Abdelaziz Bouteflika, au bénéfice de dix pays africains devenus insolvables. Ce geste cacherait un échange de bons procédés.
Depuis le début du mois de juillet, les rumeurs sont nombreuses, le président de la république aurait effacé la dette d’une dizaine de pays africain.
Le Quotidien El Watan a relancé l’affaire, en indiquant de source sûre que  » le président de la République vient d’adresser des télégrammes aux ambassadeurs en poste dans les pays africains, les informant de la décision de l’Algérie d’annuler les dettes qu’elle détient sur quelques Etats du continent noir. »
10 pays seraient concernés par cette décision politique qui représenterait environ 3 milliards de dollars, si l’on cumule la totalité de ces dettes. Les conditions de l’action diplomatique n’ont pas été mises en évidence, mais habituellement, ce geste n’est pas gratuit, et une ardoise s’échange contre un avantage. Dans le passé, l’Etat algérien avait déjà accepté d’oublier certaines dettes africaines, comme pour le Mozambique, qui en échange lui avait offert une forêt.
L’affaire choque non pas pour le montant de ces dettes, mais plutôt pour son procédé. La décision s’est presque faite en catimini, sans l’avis des ministres, sans débat à l’Assemblée Populaire Nationale (APN), dont l’avis est indispensable dans ce genre de cas.
A retenir
- 3 milliards de dollars de dettes ont été effacés par l’Algérie
- 10 pays africains sont concernés
- le décision a été transmise par un télégramme envoyé par le président de la république
AB

Algérie-Focus
leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire