Page d’accueil

mardi 19 juin 2012

Ils sont poursuivis pour attroupement non autorisé Le procès de quatre militants des droits de l’Homme reporté



Le procès de quatre militants des droits de l’Homme, qui devait se tenir ce mardi 19 juin au tribunal de Bab El Oued, a été reporté au 27 septembre prochain. Abdou Bendjoudi, responsable de la communication au sein du Mouvement des jeunes indépendants pour le changement (Mjic) ainsi que trois autres militants des droits de l’Homme, à savoir Othmane Aouameur, Yacine Zaïd et Lakhdar Bouzini, sont poursuivis pour « attroupement non autorisé ».
Le 26 avril dernier, ils ont tenté d’organiser un rassemblement de soutien à Abdelkader Kherba, un militant du Comité national pour la défense des droits des chômeurs (CNDDC) et de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l'Homme (Laadh), lui‑même condamné pour avoir soutenu une manifestation des greffiers à Alger.
 
Plusieurs responsables du monde politique et associatif se sont déplacés ce mardi au tribunal de Bab El Oued pour apporter leur soutien aux quatre militants : FFS, Raj, Sos Disparus, Snapap… etc. Une dizaine d’avocats, dont Me Mustapha Bouchachi, fraîchement élu député FFS d’Alger, étaient également présents. Le juge qui a annoncé le report du procès n’a fourni aucune explication sur cette décision.
 
leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire