Page d’accueil

jeudi 26 avril 2012

Elles dénoncent la répression et l’arrestation de militants Des ONG internationales de défense des droits de l'Homme critiquent les autorités algériennes

L'Observatoire pour la protection des droits de l'Homme et le Réseau euro‑méditerranéen des droits de l’Homme (Remdh) appellent, dans un communiqué commun publié ce mercredi 25 avril, les autorités algériennes à mettre fin au harcèlement des militants des droits humains. « Le harcèlement de ceux qui luttent pour les droits de l'Homme doit cesser ! », clament ces associations qui mentionnent notamment l'arrestation d'un militant du Comité national pour la défense des droits des chômeurs (CNDDC) et membre de la Laddh, Abdelkader Kherba, par la police devant un tribunal à Alger, où il s'était rendu pour apporter son soutien aux greffiers grévistes. M. Kherba a été placé sous mandat de dépôt le 19 avril, au lendemain de son arrestation, pour incitation à attroupement. Son procès aura lieu le jeudi 26 avril.
 
L'Observatoire et le Remdh évoquent également la répression « brutale » contre les greffiers qui avaient tenté de manifester devant la Présidence de la République, à El Mouradia. « Ces faits s'inscrivent, plus largement, dans un climat général de harcèlement judiciaire et administratif entourant l'action de celles et ceux qui revendiquent le respect des droits de l'Homme en Algérie », commentent ces associations. Un harcèlement qu'elles dénoncent en rappelant qu'il intervient en pleine campagne électorale. « La participation à un rassemblement ou à une action de tractage vaut une journée au commissariat aux militants algériens », notent ces organisations.
 
L'Observatoire et le Remdh demandent aux observateurs électoraux envoyés par des organisations internationales ou régionales, à l'image de la Ligue arabe, de l’Union africaine, de l’Union européenne ou des Nations unies, « d’appeler les autorités algériennes à mettre un terme aux actes de harcèlement à l’encontre des défenseurs des droits de l’Homme et aux violations des libertés d’expression, de manifestation pacifique et d'association ».
 
leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire