Page d’accueil

samedi 28 avril 2012

Algérie: Arrestation et procès du défenseur des droits humains M. Kherba Abdelkader

Le procès de Kherba Abdelkader débutera le 26 avril 2012 à Sidi Mohamed. Il a été arrêté par la police judiciaire le 18 avril 2012 alors qu'il participait à une manifestation devant le tribunal de Sidi Mohamed.
Kherba Abdelkader a ensuite été accusé d'incitation à manifester et placé en détention préventive. Kherba Abdelkader est membre du Comité National pour la Défense des Droits des Chômeurs et de la Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l'Homme.
Kherba Abdelkader a été arrêté alors qu'il participait à un sit-in de protestation organisé par les travailleurs du secteur de la justice, qui appelaient à l'amélioration de leurs conditions de travail. L'appareil photo de Kherba Abdelkader, qui assistait à la manifestation en tant qu'observateur et qui voulait faire part de sa solidarité, a été saisi pendant l'arrestation. Le 19 avril 2012, il a été traduit devant le procureur de Sidi Mohamed, qui l'a interrogé au sujet de sa présence à la manifestation. Il a été accusé d'incitation à manifester, en vertu de l'article 100 du Code Pénal et a été placé en détention provisoire. Il est actuellement incarcéré à la prison Serkaji et doit comparaître le 26 avril 2012. Peu après son arrestation, Kherba Abdelkader a entamé une grève de la faim illimitée pour protester contre son arrestation arbitraire.
Front Line Defenders est préoccupée par l'arrestation et la détention de Kherba Abdelkader, et pense qu'elles ont un lien direct avec son travail légitime et pacifique en faveur des droits humains, et en particulier, car il est membre du Comité National pour la Défense des Droits des Chômeurs et de la Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l'Homme. Au vu de la grève que le défenseur a entamée, Front Line Defenders est aussi très préoccupée pour l'intégrité physique et psychologique de Kherba Abdelkader pendant sa détention.

leBloggers

1 commentaire:

  1. c'est n'importe quoi, cette histoire là. Désolé pour lui, j'espère qu'il va sortir avant. Je suis avec vous...

    RépondreSupprimer