Page d’accueil

lundi 19 mars 2012

Un photographe du quotidien "Le Temps d’Algérie" brutalisé et blessé par la police

Un reporter-photographe du quotidien Le Temps d’Algérie a été tabassé et blessé par la police lors d'une manifestation organisée ce dimanche devant l'APN par des militaires victimes de blessures physiques pendant la lutte anti terroriste. Il s’est même rendu à l’hôpital Maillot où on lui a prescrit un arrêt de travail.

Les policiers n’ont pas été cléments avec les journalistes et les photographes qui ont  été empêchés de faire leur travail convenablement. En effet, durant l’action de protestation des militaires victimes de blessures physiques en période de lutte anti-terroriste, les policiers ont brutalisé les photographes et journalistes en procédant dans certains cas à des vérifications systématiques de leur identité.
Un autre photographe nous confie être victime de coups mais il relativise en nous disant :«ce n’est pas la première fois donc je me suis habitué quelque part !».
Hamida Mechaï Elwatan
leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire