Page d’accueil

dimanche 4 mars 2012

Insolite : un couple de personnes âgées condamné pour avoir abandonné des chèvres

La Justice Algérienne continue de s’illustrer par ses frasques. Au moment où les prédateurs détournent des milliards de deniers publics dans notre pays, nos juges se distinguent par leurs efforts "géniaux" en planchant sur des faits divers ridicules. C’est du moins le cas au tribunal de Kouba où un couple de personnes âgées, vivant dans des conditions précaires et misérables, vient d’être condamné à une amande de 5000 DA pour avoir abandonné trois chèvres dans la rue !


Ce crime qui a révulsé la juge de Kouba a alimenté l’humour collectif dans les rues d’Alger où les citoyens s’interrogent sincèrement sur  la qualité et le sérieux de leur système judiciaire.

Comment expliquer sinon qu’un couple de personnes âgées, la femme est âgée de 86 ans et l’homme de 95 ans, se retrouve poursuivi en justice pour un simple abandon de trois chèvres ? Selon plusieurs témoignages concordants, ces deux vieilles personnes ont affirmé qu'elles vivent seules à Kouba dans des conditions sociales difficiles car elles n'ont ni  pension ni retraite et ne peuvent donc nullement prendre soin de leurs animaux. En plus, le  mari est  très malade et il n'a même pas pu parler au cours de l'audience car il dépasse les 95 ans ! Inutile de dire donc que ce procès a tourné à la comédie burlesque. Un parfait sketch auquel s’est associé également la Police de Kouba qui a enquêté sérieusement sur les responsables de l’abandon de ces pauvres chèvres et a fini par débusquer les criminels dangereux, à savoir ces personnes âgées vulnérables.

Et pendant ce temps-là, les criminels, les vrais cette fois-ci, continuent à écumer nos villes sans insouciance car nos juges, et nos policiers, sont trop rigolos pour se montrer sérieux dans leur travail...


NessNews
leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire