Page d’accueil

vendredi 13 janvier 2012

Retour au calme à Laghouat Les protestataires réunis sur la place du centre-ville

Actualisé à 19 h 15 –


Le calme est revenu en fin de journée à Laghouat où des affrontements ont opposé, dans l'après‑midi de ce vendredi 13 janvier, les forces antiémeute et des manifestants qui voulaient organiser une marche vers le siège de la wilaya. « Les manifestants se sont rassemblés sur la place qu'ils ont baptisée "place de la résistance" », affirme le président du bureau de la Ligue algérienne pour la défense des droits des chômeurs (Laddh), Yacine Zaïd, joint par téléphone.
Les manifestants rassemblés sur cette place située au centre‑ville ont engagé un débat sur le mouvement de protestation. « Tout le monde intervient pour donner son avis sur la situation actuelle et les solutions proposées », précise M. Zaïd, ajoutant que de nombreux manifestants réclament le départ du wali tandis que d'autres insistent sur la nécessité de l'annulation de la liste de bénéficiaires de logements
Les premiers heurts entre les marcheurs et les forces antiémeute ont éclaté en début d’après‑midi, juste après la grande prière. Aucun blessé n’a été enregistré, selon notre interlocuteur. Des centaines de personnes ont entamé, dans l'après‑midi de ce vendredi 13 janvier, une marche vers le siège de la wilaya de Laghouat juste après la grande prière, indique le premier responsable du bureau de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l'homme à Laghouat, Yacine Zaïd. La marche a démarré dans le calme. Un important dispositif de sécurité a été mis en place.
Des habitants de la ville de Laghouat poursuivent ainsi leur action de protestation entamée il y a une semaine pour exiger l'annulation définitive de la liste de bénéficiaires de logements sociaux et le départ du wali.
Lien
Mardi, de violents affrontements entre la police et les protestataires avaient fait une dizaine de blessés parmi les manifestants. Le wali de Laghouat a décidé de revoir la liste des bénéficiaires de logements sociaux.


leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire