Page d’accueil

jeudi 15 décembre 2011

Il venait d'assister à un séminaire sur les droits de l'homme en Belgique Un militant de la Laddh interpellé à l'aéroport international d'Alger


Omar Farouk Slimani, militant de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l'homme (Laddh) à Laghouat, a été interpellé ce mercredi 14 décembre par la police à l'aéroport international Houari Boumediene, a‑t‑on appris ce jeudi 15 décembre auprès de cette organisation. M. Slimani venait de rentrer de Belgique où il avait assisté à un séminaire organisé par des associations de défense des droits de l'homme. « Le harcèlement irresponsable, la détention et les pressions psychologiques dont il a fait l'objet n'avaient aucune justification juridique et n'avaient aucune raison objective », a dénoncé le bureau de Laghouat de la Laddh. Pour lui, le système n'a pas encore tiré de leçons des soulèvements ayant vu le jour dans la région et où des populations se sont levées pour protester contre ce genre de pratiques.
« Aujourd'hui, c'est la police des frontières. Hier, c'était la gendarmerie nationale et avant la police. Si le nom de l'institution change, l'objectif demeure le même : dissuader ceux qui osent dire non à la provocation, non aux atteintes aux libertés et non aux dépassements », indique la même source. M. Slimani a été retenu pendant plusieurs minutes, avant d'être relâché. « Aucune question ne lui a été posée », affirme le bureau de la Laddh de Laghouat.
En septembre, le responsable du bureau du bureau régional de la Laddh à Laghouat, Yacine Zaïd, avait lui aussi fait l'objet d'une interpellation à l'aéroport. Il devait alors embarquer pour un vol vers Dublin où il avait été invité par une organisation de protection des défenseurs des droits de l'homme. Il avait été retenu pendant une heure et avait été interrogé sur la qualité et la nature de son voyage.

TSA
leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire