Page d’accueil

jeudi 22 décembre 2011

14 hectares à Bouchaoui pour 900 millions de centimes !!

Un terrain à Bouchaoui, de 14 hectares, 144550 m2 exactement, à moins d’un milliard de centimes, c’est possible. C’est possible, si vous êtes un proche de Cherif Rahmani, ministre de l’environnement et de l’aménagement du territoire.

Le terrain, situé au n° 84 Ex coopérative Agricole Hamza Abdelkrim a dans un premier temps été cédé par l’état, le 13/07/1992, en pleine crise algérienne, par un acte administratif n ° 59 Vol 13.
Les premiers bénéficiaires ( des prêtes-nom?) n’ont rien à voir avec l’agriculture. Il s’agit de Lefkir Samir, gérant d’entreprise et surtout, neveu de Rahmani, de Idir Abderahmane, commerçant installé en France, associé à l’homme de confiance de Rahmani, Zaidi Lalioui et d’un cousin de ce même Zaidi, Rabah Lalioui, commerçant à Setif.
En juillet et aout 2003, ces personnes cèdent à leur tour le terrain, à Mohamed Seghir Bencherif (chef d’entreprise) et son fils, lui aussi cousin du ministre, les affaires se font décidément en famille, pour la modique somme de 940 millions de centimes, le prix d’un petit F3 à Alger.
Suites à des protestations, le procureur de Blida ordonne l’ouverture d’une enquête le 12 février 2005 et la gendarmerie procède effectivement à l’enquête. En dépit d’un rapport accablant, ils seront tous blanchi par la justice. Le jugement validera la vente du terrain qui a été divisé en 7 parts et chaque part a été cédée pour la somme insignifiante de 140 millions de centimes.

On retrouve tous ces personnages, ou presque, dans d’autres affaires, toutes ont un lien avec le ministre Cherif Rahmani : Affaire Coffor, entreprise impliqué dans le scandale BRC, dont KalimaDZ avait publié l’intégralité des rapports. Nous reviendrons, sur ces affaires et nous publierons les documents.
KalimaDZ
Les quatre pages du document de la vente et les six pages du jugement : Cliquez sur le document pour l’agrandir.




leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire