Page d’accueil

samedi 8 octobre 2011

Ils voulaient déposer leur demande d’agrément Des membres fondateurs d’un nouveau parti refoulés du ministère de l’Intérieur


Une délégation de membres fondateurs d’une nouvelle formation politique, dénommée Jil Jadid (nouvelle génération) n’a pu déposer, dimanche 2 octobre, le dossier administratif de demande d’agrément auprès du ministère de l’Intérieur. Elle a été refoulée à l’accueil, indique ce samedi 8 octobre, un communiqué de cette formation.

Depuis trois mois, les membres fondateurs du nouveau parti tentent d’obtenir un rendez‑vous auprès des services concernés pour déposer leur demande. En vain. Le 4 octobre, un membre de l’administration les invite par téléphone à déposer le dossier au niveau du bureau d’ordre. « Bien entendu, il n’y aura aucun récépissé de dépôt ni accusé de réception », aurait précisé au téléphone un membre de l’administration de l’Intérieur à ses interlocuteurs.
« Comment prouver que le dossier a été déposé et qu’il était complet alors qu’il comprend plus de 130 pièces administratives originales ? », s’interroge le coordinateur de Jil Jadid, Sofiane Djilali. « C’est cela tout le sérieux que met ce ministère de souveraineté pour mettre en application les réformes politiques promises par le Président de la République et qui tiennent en haleine le peuple d’Algérie ? Ou bien s’agitil d’une énième farce démocratique ? », se demande‑t‑il encore.
Ce nouveau parti s’étonne de ce que certaines formations créées après lui aient pu déposer leur dossier d’agrément normalement. « Fautil alors croire que le ministère de l’Intérieur se charge luimême de choisir les partis politiques qu’il agréera et ceux qu’il refusera selon ses propres critères ? » L’ancien fondateur du PRA affirme que « Jil Jadid prend à témoin l’opinion publique sur ce qui semble être un refus, bien que déguisé, d’appliquer la loi ».
TSA n’a pas pu obtenir de commentaires auprès du ministère de l’Intérieur. Comme de nombreux autres ministères, celui‑ci ne dispose pas d’une structure de communication facile à joindre. Une nouvelle loi sur les partis politiques décidée dans le cadre des réformes politiques et adoptée par le Conseil des Ministres est actuellement au niveau de l’assemblée populaire nationale (APN).
leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire