Page d’accueil

samedi 17 septembre 2011

La Laddh dénonce l'acharnement contre ses militants Interpellation de Yacine Zaïd à l'aéroport international d'Alger

Le militant et responsable du bureau régional de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l'homme (Laddh) à Laghouat a été interpellé une nouvelle fois ce mardi 13 septembre par les services de la police à l'aéroport international d'Alger Houari Boumédiene. M. Zaïd devait embarquer pour un vol en direction de Dublin où il a été invité par une organisation de protection des défenseurs des droits de l'homme, Front Line Defenders, basée en Irlande.

« Une fois devant le poste de la police des frontières, Yacine est "invité" à remettre tous ses documents et de se mettre de côté. Ensuite, des agents en civil prennent ses documents et son flash disk et s’isolent dans un bureau. Par ailleurs, le sac de Yacine a été minutieusement fouillé », indique un communiqué de la Laddh. Yacine Zaïd a été interrogé, poursuit la même source, sur la qualité et la nature de son voyage. Il n'a pu embarquer à destination de l'Irlande qu'après une heure d'attente.

Il y a plus d'une semaine, ce même militant avait été convoqué et interpellé par la brigade criminelle au commissariat central de Batna pour répondre de ses relations avec un mouvement chaoui appelant au changement (lire). Une fois sur place, il avait été questionné sur ses activités au sein de la Laddh, la Coordination nationale pour le changement et la démocratie (CNCD) et même sur les réseaux sociaux à l'image de Facebook.
Yacine Zaïd, qui habite à Laghouat, avait précisé dans une déclaration à TSA qu'il n'avait jamais été à Batna auparavant. Front line defenders avait alors appelé les autorités algériennes à « cesser immédiatement tout acte de harcèlement et d'intimidation à l'encontre du défenseur des droits humains Yacine Zaïd ». Dans son communiqué, la Laddh « dénonce cet acharnement qui vise à intimider et à contrôler l’action du défenseur des droits de l’Homme Yacine Zaïd ».

TSA
leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire