Page d’accueil

dimanche 4 septembre 2011

Il a été accusé d'activisme au sein d'un mouvement chaoui pour le changement Un militant des droits de l'homme dénonce des intimidations de la police

Un syndicaliste membre de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l'homme (LADDH) Yacine Zaïd a été interpellé ce dimanche 4 septembre par la police à Batna pour son appartenance à un mouvement chaoui revendiquant le changement. « On m'a convoqué au commissariat central de Batna pour enquêter sur mes appartenances à Chabiba echaouya litaghyr (la jeunesse chaouie pour le changement ndlr)», indique Yacine Zaïd, joint par téléphone. « Pourtant, je n'ai jamais mis les pieds dans cette ville auparavant. Moi j'habite à Laghouat », ajoute‑t‑il.

Lors de son interrogatoire, des questions lui ont été posées sur son blog et sur d'autres réseaux sociaux sur lesquels il est très actif. D'autres questions lui ont été posées sur la LADDH et la Coordination nationale pour le changement et la démocratie (CNCD). « Ils m'ont demandé aussi ce que signifie pour moi la corruption et le changement », précise Yacine Zaïd. « Ils ont saisi par la suite les numéros de certains membres du mouvement chaoui, ils se sont assurés que je ne les connaissais pas », ajoute‑t‑il.
Pour ce militant des droits de l'homme, cette convocation n'est qu'une énième intimidation. « Ce groupe chaoui n'était qu'un prétexte. On ne va pas arrêter tous ceux qui créent des groupes sur facebook pour demander le changement », s'indigne‑t‑il.
Lien
TSA
leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire