Page d’accueil

jeudi 18 août 2011

Comité des chômeurs Des animateurs de Skikda seront jugés demain


Les animateurs du Comité national de défense des droits des chômeurs (CNDDH), arrêtés dimanche dernier par la police, seront présentés demain devant le tribunal de Skikda.

Parmi ces animateurs, il y a Riadh Laamri, membre du bureau exécutif du comité. Ils seront jugés pour destruction des biens d’autrui. Le CNDDH a vivement condamné cette arrestation. «Le seul tort de ces camarades harcelés par les forces de police, c’est d’avoir organisé des rassemblements devant le siège de la wilaya de Skikda depuis vendredi passé, pour dénoncer les passe-droits dans la distribution du peu d’offres d’emploi existantes et demander un travail décent pour les chômeurs de la région et ce, sans aucun incident», souligne le comité dans un communiqué rendu public hier.

Pour le CNDDH, «ce genre de pratiques nous renseigne sur la nature autoritaire et hypocrite des autorités qui veulent utiliser l’appareil judiciaire pour faire taire les voix des chômeurs et des opprimés». Estimant qu’ils sont «victimes de l’arbitraire», le CNDDC exige «la libération immédiate et inconditionnelle» des personnes arrêtées et invite les autorités locales à «trouver des solutions aux problèmes des chômeurs» et à «cesser cette campagne d’intimidation qui ne fera qu’envenimer la situation».

Mokrane Ait Ouarabi Elwatan
leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire