Page d’accueil

lundi 15 août 2011

Bois des Pins Plainte contre le DGSN


Les habitants du quartier Bois des Pins escomptent porter plainte contre les personnes responsables des assauts menés contre eux. «Je dépose plainte, personnellement, contre les quatre personnes que j’accuse nominativement d’avoir voulu nuire à mon intégrité physique.

Il s’agit du DGSN, du wali d’Alger, du chef de la sûreté de daïra ainsi que du chef de la police judiciaire. Je compte les poursuivre pour tentative d’assassinat», a annoncé Abdelghani Mehenni, porte-parole du comité des sages du quartier, hier au cours d’une conférence de presse organisée au siège de la LADDH. Ont pris part à cette conférence des habitants du Bois des Pins ainsi que les maîtres Kahina Ameur et Kamel Zerbibe, avocats des citoyens. Et les participants sont on ne peut plus révoltés par le comportement des différentes autorités à leur égard. M. Mehenni n’hésite d’ailleurs pas à ôter sa casquette et à exposer les blessures qui parcourent son front.

«Et la DGSN se permet d’affirmer qu’il n’y a eu aucun débordement ! Pourtant les vidéos et les certificats médicaux prouvent le contraire», insiste-t-il. Moumène Khelil, secrétaire général de la LADDH, abonde dans le même sens, puisqu’il a pu constater de visu la véracité des accusations portées à l’encontre des brigades de police. «Ce sont là de graves dérives, des comportements de voyous. La moindre des choses aurait été l’ouverture d’une enquête par la DGSN», estime-t-il. En sus de cette plainte, 14 autres contre le ministère de l’Intérieur ont été déposées par différentes victimes depuis l’enclenchement de ce conflit.

Ghania Lassal Elwatan
leBloggers

1 commentaire:

  1. Dénonciations, protestations, réclamations, attentisme….ça ne rapportera rien du tout!

    C’est la révolution qu’il faut! Et encore!

    Car les Généraux mafio-criminels ne lâcheront pas!

    Certains mouvements sont d’ailleurs néfastes pour la population, car ils structurent le “corporatisme” mafiieux et véreux…trés néfaste pour l’avenir!

    Les avocats, notaires, huissiers, mandataires judiciaires, policiers, gendarmes, et meme les médecins, ce sont des “secteurs” trés enclin au “corporatisme”…mafieux “doux”, mou, suave, mais c’est mafieux tout de meme!

    Alors, seule “la révolution” pourra balayer l’injustice et l’arbitraire que produisent la Dictature militaire au pouvoir.

    RépondreSupprimer