Page d’accueil

vendredi 1 juillet 2011

La militante Etudiante Tara Sepehrifar Condamnée à sept ans de prison, et à recevoir 74 coups de fouet


25 Juin 2011

Comme a chaque arrivée de l’été en Iran, les condamnations pleuvent sur les militantes et les militants des mouvements Etudiants, bien évidemment sont particulièrement visées , les militantes étudiantes, et les militantes féministes, jugées par la dictature, comme étant plus « dangereuses potentiellement, sur les question des menées séditieuses anti gouvernementales que les hommes »

Le verdict a été délivré par contumace, et son avocat n a pu être au courant du procès, qu’a la dernière minute il n’a donc pas pu comme dans nombre d’affaires similaires en Iran, correctement pu assurer sa défense.

Selon le site de la Maison des Droits Humains ou Iran Human Rights House of Iran,Tara Sepehrifar ,a été condamnée à une peine de 5 ans de prison pour « conspiration » , pour avoir participé à un rassemblement contre la sécurité nationale, avec des rajouts de peines d’un an pour activités contre le régime; d’un troisième rajout de peine d’un an d’emprisonnement de plus pour avoir troublé l’ordre public; et à recevoir une quatrième peine a subir 74 coups de fouets

Tara Sepehrifar, avait déjà été détenue deux fois, peu après les soulèvements et manifestations qui on suivis, les élections contestées du 12 Juin 2009.

Le Bureau du Procureur a demandé à la famille une caution, pour sa mise en liberté conditionnelle, ou la révision du procès.

Article en Persan:
http://www.rahana.org/archives/41839

En anglais

http://www.freedomessenger.com/archives/29590


soliranparis

leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire