Page d’accueil

lundi 27 juin 2011

LE VENT DU CHANGEMENT EGALITE ET DIGNITE DANS LA MEDITERANEE


Cecina Mare (LI)

25 juin – 2 juillet Meeting International Antiraciste (MIA)

“Lieu commun”

LE VENT DU CHANGEMENT

EGALITE ET DIGNITE DANS LA MEDITERANEE

POUR LA DEMOCRATISATION DES RELATIONS EURO-MAGHREB- MASHREK

POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE EUROPEENNE VERS L’AFRIQUE DU NORD

DANS LE CADRE DE L’ESPACE EURO-MAGHREB-MASHREK DU FORUM SOCIAL

La Méditerranée a toujours été le carrefour des histoires de peuples et de personnes. Sur la mer ont voyagé cultures et civilisations, marchants, artistes et armées. A l’époque moderne la colonisation et le néo-libéralisme ont fait de l’espace de la Méditerranée le lieu d’une relation asymétrique, inégale et injuste entre la rive nord et la rive sud, y-compris à niveau économique et pour ce qui concerne la liberté de mouvement des personnes.

Lampedusa est un des symboles de cette relation inégale. L’île de Lampedusa est la porte d’entrée de l’Europe, la porte de la vie comme l’appelle les migrants, où par contre sont nombreuses les tombes sans noms. Et milliers sont les morts en mer, parmi ceux qui viennent pour chercher protection ou construire un futur.

Pendant des années, l’Europe a apporté son soutien aux régimes totalitaires du Maghreb et du Mashrek à travers des accords, des programmes et des plans d’interventions spécifiques. Des ressources ont été soustraite aux pays africains et on a poursuivi des politiques de contrôle des frontières qui rendent ces pays complices des politiques européennes en matière d’immigration. A travers les accords économiques et sur les politiques de l’immigration, une nouvelle forme d’inégalité et d’exploitation a été réalisée.

Dans de nombreux cas, les accords prévoient des limitations des libertés personnelles contraires à la législation européenne, aux traités internationaux, et aux constitutions des démocraties européennes. C’est le cas des accords de réadmission ou des programmes de gestion des frontières, imprégnés d’idéologie, et très souvent de propagande électorale des gouvernements européens.

Progressivement les frontières de l’Europe ont été déplacées vers le nord de l’Afrique, déchargeant sur ces pays la gestion des arrivés, et finançant une vraie guerre aux migrants. En même temps, les politiques libérales ont produit un appauvrissement de la plus part de la population et l’augmentation des inégalités sociales et intra-régionales. La société civile organisée a subi la main de fer des régimes et la croissance de la composante plus fondamentale de la démocratie, élément nécessaire à une économie et à une société juste et durable, a été réprimé.

Le vent de changement qui souffle sur la Méditerranée, les révolutions et les révoltes arabes et la chute des régimes requêtent de modifier ces rapports, et de subordonner toute forme de relation entre l’Europe, le Maghreb et le Mashrek aux principes d’égalité, justice, dignité et droits humains. Les politiques européennes doivent être revues, notamment celles sur l’immigration, l’économie, et le commerce.

Il faut un gigantesque investissement politique sur les ressources démocratiques des pays de la rive sud, sur les jeunes, les femmes, les travailleurs, sur la société civile indépendante, pour que ce vent produise des résultats durables et puisse semer égalité et dignité aussi en Europe et dans le monde entier.

CHARACTERISTIQUES DE LA RENCONTRE

La rencontre de Cecina sera lancée par un atelier entre les organisations et les réseaux des sociétés civiles principalement du Maghreb, mais aussi du Mashrek, et ces organisations et réseaux qui soutiennent à partir de l’Europe ce procès d’émancipation. Ce sera une étape d’un parcours dont le but est d’analyser et de demander la révision des accords et des relations entre l’UE et l’Afrique du Nord, pour pousser les institutions à démocratiser ces relations, introduisant le point de vu de la société civile, le renforçant et le promouvant.

La rencontre se déroulera en 3 jours à la présence de nombreuses organisations et personnes surtout de l’UE et du Maghreb, mais aussi du Mashrek, et de représentants du monde politique et institutionnel.

LA RENCONTRE EST PROMUE PAR

ADHERENT ET PARTICIPENT

Les organisations du processus Forum Social Maghreb-Mashrek, Solidar, Mouvement Fédéraliste Européen, Flare, FTCR, ATFD, le réseau européen REVES, des parlementaires européen de divers pays, les syndicats et les confédérations de syndicats, les fondations européennes de la gauche, ASGI, Meltingpot Europe, Ya Basta, Fiom, Uisp, A Sud, Terra del Fuoco, Forum ambientalista, Legambiente, Associazione per la pace, Lunaria, Un ponte per…, Rete della Conoscenza, Agenzia Habeshia per la Cooperazione allo Sviluppo, SEM‐Sinistra Euromediterranea, Rete@Sinistra, CIPSI, CGIL, Confederazione COBAS, Rete delle associazioni della comunità marocchina in Italia e SG della FAT, Foundation for Progressive European Studies

Avec le support de:

Rosa Luxembourg Foundation, Anna Lindh Foundation, European United Left/Nordic Green Left.

PROGRAMME

Cecina Mare, MIA (Meeting International Antiraciste) – sale 1

27 Juin – 10.00-13.00

L’état de la démocratie dans le Maghreb et le rôle de la société civile

Coordination: Ahmed AlJardat (Alternative Information Center - Jerusalem) et Filippo Miraglia (ARCI – Italy/Migreurop)

Introduction : Saida Garrach (ATFD - Tunisia) et Medhat Elzahet (Devolopment Support Center – Egypt)

27 Juin – 15.30-18.00

Migrants, refugiés, frontières

Coordination: Olivier Clochard (Migreurop) et Marc Schade-Poulsen (REMDH)

Introduction : Claire Rodier (Gisti-France/Migreurop), Nejla Sammakia (researcher), Filippo Miraglia (ARCI – Italy/Migreurop), Nicola Grigion (MeltingPot/Migreurop), Father Moses Zerai (Ag. Habeisha)

Interventions: Hélène Flautre, Marie-Christine Vergiat, Cornelia Ernst (European Parliament)

28 Juin – 10.00-13.00

Liberté de circulation et racismes et islamophobie

Coordination: Daiber Birgit (Rosa Luxemburg Foundation)

Introduction: Alexandre LeCleve (Cimade-France/Migreurop), Mouhiedinne Cherbib (FTCR-Migreurop), Brigitte Espuche (Anafé-France/Migreurop), Ali El Baz (ATMF-France/Migreurop), Amor Boubakri (REMDH)

28 Juin – 15.30-18.00

Les relations économiques entre l’Europe et l’Afrique du Nord

Coordination: Idir Achour (CLA–Algeria) et Conny Reuter (Solidar)

Introduction: Abdelkader Azaih (RMEOs-Morocco) and Amelie Cannon (Attac - France)

29 Juin – 10.00-13.00

Supporter la démocratie, démocratiser les relations

Coordination: Fatna Afid (ODT – Marocco) et Anna Bucca (Arci - Italy)

Introduction: Abdellah Zniber (IDD-France) et Marc Schade-Poulsen (REMDH)

29 Juin – 15.30-18.00

Les prochaines étapes de la société civile

Coordination: Amor Boubakri (REMDH)

Introduction: Hamouda Soubhi (Forum des Alternatives-Morocco) and Raffaella Bolini (Arci-Italy)

Participants confirmés:

Camille Denis (GADEM Morocco), Marie Charles (LDH Belgium), Evelyne Vanscheen (LDH Belgium), Emanuelle Delplace (LDH Belgium), Hicham Baraka (ABCDS Morocco), Malou Gay (CIRE Belgium), Sarah klingeberg (Red Cross France), Billy Jungling (Red Cross France), Conni Gunserr (Network Euro-Afrique interact), Francis Lecomte (Fasti France), Nicanor Haon Madueno (Gisti France), Damienne Martin (LDH Belgium), Chiara Tamburini (GUE/NGL), Renato Sabbadini (Rosa Luxembourg Foundation), Celine Varnier de Wally (JRS Malta), Emmanuel Mbolela (Network Euro-Afrique interact), Driss Elkherchi (ATMF France), Clement Nadim Zakhia (Mada Lebanon), Mondher Kilani (University Paris VII), Réné Gallissot (University Losanna), Anna Maria Rivera (University Bari), Karim Hannachi (Sem, Euromediterranean Left), Husam Hamdouna (Remedial Education Center Gaza), Gianluca Solera (Anna Lindh Foundation), Yasser Shoukry (Al Shebab Egypt), Saddik Lahrach (Coordination Maghrébine des Organisations des Droits Humains – CMODH), Abdesslam Benbrahim (Organisation Démocratique du Travail Morocco), EL KATIBI Rachid (Reseau Marocain Euromed des Ong), Mamadou Moctar SARR (FONADH Mauritania), Chouaki Ourida (Association Tharwa N'Fadhma N'Soumeur), Ala Talbi (Forum Social Tunisien), Moutik Lahcen (Forum Social Maghrébin), Touria Eloumr (Association Epanouissement Féminin Morocco), Mustapha Hattab (Coalition

Marocaine de l'éducation pour tous), Elan Romhi (The Teacher Creativity center Ramallah), Hamid Lamrissi (Reseau Marocain Euromed des Ong), Ghozlane Nassira (Syndicat national autonome des personnels de l'administration publique Algeria), Mohammed Benhammou (FDT Morocco), Hamid Bouhaddouni (Forum Social Maghrébin), Samira Trad (Frontiers Ruwad Association Lebanon), Sarah Wansa (Frontiers Ruwad Association Lebanon), Fouad Hassam (Syndicat national autonome des personnels de l'administration publique Algeria), Caterina Spissu (Amera Egypt), Rim Hajji (REMDH)

leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire