Page d’accueil

lundi 9 mai 2011

Algérie – Cambriolage à la "Maison des syndicats" autonomes (SNAPAP)


La "Maison des syndicats" (autonomes), située à Dar El Beida (Est d’Alger) "a fait l’objet d’un cambriolage dans la nuit du 08 au 09 mai 2011", affirme un communiqué du Syndicat national autonome des personnels de l'administration publique (SNAPAP) qui fait état du « vol de deux ordinateurs".

Pour Rachid Malaoui, président du SNAPAP, le vol des ordinateurs signifie que les "cambrioleurs" étaient à la recherche des informations qu’ils contenaient. "Ce qui, selon lui, porte clairement la signature des auteurs", précisant que d’autres équipements (photocopieur et fax) "ont été épargnés ».

A noter que la maison des syndicats, qui abrite les réunions des "mouvements sociaux indépendants", dont celles de la CNCD (avant la scission), "est mitoyenne d’une caserne de police". "De plus, les services de sécurité sont postés en permanence pour la surveiller et filmer les va et vient des militants », ajoute le communiqué.

Malaoui rappelle qu’en mars dernier, "une bande de jeunes délinquants" avait attaqué ce local par des jets de pierres "sous le regard complice des policiers".

"Nous dénonçons cet acte irresponsable et mettons les pouvoirs publics en face de leurs responsabilités contre toute escalade dans la répression qui nous vise et vise l’ensemble des mouvements autonomes. Cette maison des syndicats a abrité la création de la CNCD et abrite toujours la CNCD Barakat", poursuit le communiqué.

M. Malaoui craint, après ces deux attaques "orchestrées en bonne et due forme", "une recrudescence dans la répression qui pourrait porter atteinte à l’intégrité physique des militants" et rappelle que "l’assassinat de Kerroumi Ahmed, membre de la CNCD d’Oran n’est pas encore élucidé".

Maghreb Emergent

leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire