Page d’accueil

mercredi 13 avril 2011

Hôpitaux Algériens, les raisons pour la grève des résidents


C'est une bouteille d'eau minérale qu'on a découpé, bouchon percé de 03 trous, relié à un drain de Redon, lequel est relié à une source d'oxygène réglée à fond.

Le masque tient grâce à un gant découpé qui fait office d'élastique.

L’hôpital des enfants brulés d'Alger, la honte!


Masque d’oxygène fabriqué à la volée durant la garde d'un résident! il a sauvé le malade grâce à son coup de génie!


La casaque du chirurgien est fermée à l'aide d'une pince! Indignez-vous!

Meuble rouillé, où les médicaments sont rangés au bloc opératoire!


CHU Mustapha - Bloc opératoire


La propreté est de mise dans les cuisines des hôpitaux algériens, la santé des malades en dépend!


L'electrochoc du bloc opératoire algérien - Il date d'avant la création de l'homme sur terre!


CCI Parnet - Les enfants sont examinés sur ce relax que je qualifierai de dégueulasse!


CHU Mustapha - Recyclage des canules d'intubation de Mayo, elles sont lavées puis réutilisées chez tous les malades!


Youpi! On nous a affecté à une nouvel chambre de garde! J1


CHU Mustapha - Box de consultation, matez l'évier ! L'essence de la propreté!


Très grosse pince - seule disponible - pour suturer une plaie du cuir chevelu d'un enfant!


La nuit, les agents descendent les poubelles du service dans l'ascenseur qui fait descendre et monter le malade entre le bloc opératoire et le service! C'est ultra propre!


Soins par le Rap, ou par la Peur? on ne le sait toujours pas!


Un peu d'humour:

Resident Evil - Frappez la porte! CHU - Mustapha


Cette bonne dame étend le linge du bloc dans la cours d'un grand service de chirurgie du CHU Mustapha


Un autre service pédiatrique où le respirateur est en panne, un enfant est décédé durant cette garde! c'était bouleversant!


Un stérilisateur pas si stérile !


Voilà comment on réalise une traction faute de moyens décents au CHU Mustapha, halte au bricolage !


Chambre de garde URO Mustapha pour les résidents de chirurgie générale 3ème année - Pas de chaise, ni lit, ni éviers, ni miroir, ni rien d'humain!


La cuisine où sont préparés les bons petits plats des malades, Hmmm un petit salmonella paratyphi, ça vous dit?


Immeuble où habitent les résidents à Constantine... C'est une algue que je vois là ?


Négatoscope datant d'avant guerre! collé grâce à du scotch, sachant que seul le coté droit fonctionne très faiblement! Négatoscope du bloc chirurgical de Mustapha - Thoracique!


Salle de plâtre - Grosse fuite d'eau, en haut et en bas!


Bureau du réanimateur !


Téléphone 4eme génération


Lits des patients, service psychiatrie.


Lits des patients, service psychiatrie.



CHU Zemirli - Devinez! est-ce le lit d'un malade ou bien du médecin de garde ?


Pédiatrie Parnet - Les fenêtres des urgences pédiatriques donnent sur une magnifique vue bactérienne! Je vous laisse vous prélasser :)


Bassine de désinfection !


Un bureau de consultation - CHU Oran .... les mesures incitatives de Oueld Abbas


Fenêtres bloquées : Rien d'aussi efficace qu'un bon courant d'air au service de chirurgie infantile, pour augmenter la morbi-mortalité


micro-ondes,fruit de cotisations des résidents, ENTV
Chambre de garde des résidents (empruntée temporairement aux assistants),CHU Mustapha









CHU Zemirli - Gants taille 8.5 + Pas de champs stérile + anesthésie belmar3rifa = Infection assurée pour le malade!

leBloggers

52 commentaires:

  1. les residents chuc mustapha bravo vous etes vraiment des createurs des genies medecine de brousse c hanteuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuux pour l'algerie pour les algeriens c scandaleux cher ould abbes

    RépondreSupprimer
  2. Où est le ministre de la santé ? Où sont les Professeurs ? Pourquoi personne ne porte plainte ?

    RépondreSupprimer
  3. Ainsi, on va se faire soigner et on en sort avec d'autres maladies !! De véritables crimes commis par "nos" responsables qui, eux, se font soigner à l'étranger, dans des hôpitaux prestigieux, et comble de l'ironie, avec l'argent du contribuable, i.e. de ce citoyen qu'on laisse mourir dans nos hôpitaux pourris !!

    RépondreSupprimer
  4. La première des revendications des médecins ne devrait-elle pas être celle qui concerne les conditions matérielles de travail? leur reconnaissance serait automatique s'ils étaient à même d'exercer réellement leur métier. Les enseignants du supérieur ont refusé de s'impliquer dans les politiques débiles d'orientation des étudiants et se sont retrouvés à faire de l'alphabétisation au lieu d'enseigner leur discipline. Du coup ils sont devenus facilement remplaçables ou même inutiles et leurs autres revendications n'ont plus aucune chance d'être satisfaites.

    RépondreSupprimer
  5. no comment!!!!! et pourtant ........!je ne trouve aucun qualificatif. comment se fait-il que certaines coiffeuses utilisent des gants chirurgicaux pour faire les teintures de leurs clientes????????posez-vous la question et je suis certaine que vous trouverez la reponse!!!!! c est lamentable

    RépondreSupprimer
  6. Rassemblez vous et construisez un centre ou hôpital simple et propre et digne de votre métier.
    A mon avis, vous n'êtes pas obligés de rester dans ces conditions.
    Dieu vous gardes.

    RépondreSupprimer
  7. Ces images ne me surprennent même pas. Anesthésiste réanimateur j'ai abandonné, le terme est hélas exact, mon poste de M.A en 1989 après être passé au conseil de discipline du Ministère de la santé pour avoir osé affronter les autorités de tutelle, ministre compris. J'ai pu mesurer la lâcheté de mes ainés devant ces mêmes autorités. Car enfin, les scènes que vous montrez ne sont que la suite logique d'une politique de santé initiée par le pouvoir, certes, mais aussi relayée par les professionnels de santé, à tous les niveaux, université, hopitaux, dispensaires, par nos médecins, TSS, TS jusqu'au technicien de surface!
    C'est une véritable bouffée d'oxygène - c'est le réanimateur qui parle- que les résidents nous offrent là. Soutient total.
    Ps: Le ministre de la santé de l'époque était un Professeur de chirurgie réputé, depuis il est devenu accompagnateur à la présidence, quant d'autres ont vendu leur âme pour un poste de député ou de sénateur.

    RépondreSupprimer
  8. Erreur de frappe à l'origine d'une faute d'orthographe moins grave quand même que celui de la santé chez nous. le "T" final de SOUTIEN n'a pas lieu d'être! Mais le soutien reste Total

    RépondreSupprimer
  9. Au delà de ma consternation pour un pays qui possède plus de 100 milliards de dollars en sacs endormis, alors agissons même si la grève durera un an. Qui soigne les malades le ministre, les directeurs ou les médecins
    Mahi Tabet Aoul

    RépondreSupprimer
  10. Entièrement d'accord avec mon ami le Dr Zmit.
    Soutien total aux résidents qui font ce que nous,leurs ainés, n'avons jamais osé faire.

    RépondreSupprimer
  11. ce qui m'intéresse c'est de comprendre votre sursaut tardif et votre inquiétude pour le malade...tout ce que je garde présent à l'esprit c'est le mépris avec lequel certains d'entre vous accueillent le malade surtout s'il vient du Douar..et tout ce bruit aujourd'hui c'est en fait pour refuser de soigner le pauvre bougre qui a eu le malheur de naitre loin, loin de la capitale

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour c'est gravement grave un pays riche; il faut une révolution des jeunes de l'après indépendance ca suffit les vieux on a marre de vous, de vos histoire de révolution de nationalisme fini ces années des slogans on a besoins de s ouvrir dur le monde au moins laisser le butin de l'ex france on a besoin de partenariat étrangers regardes ou mène votre anarchie l'hôpital mon dieu. le putain d'état algérien

    RépondreSupprimer
  13. bon courage les jeunes, et j'ai adoré le Résident Evil

    RépondreSupprimer
  14. vous pouvez aussi ajouter des chats se nourrissant de placenta et plus gros que des tigres. j'ai une photo d'excrement de chat dans l'entrée principale du service de pneumo d'un CHU à 9 heures du matin

    RépondreSupprimer
  15. Anonyme a dit..............
    Anonyme a dit..............
    Anonyme a dit..............
    Anonyme a dit..............

    Quel courage!
    On va pas aller loin comme ça.

    RépondreSupprimer
  16. Ceci existe parce que, on est considéré comme étant moins que le bétail et que nos responsables et leurs familles se font soigner le moindre BOBO de l'autre côté de la Méditerranée

    RépondreSupprimer
  17. Nous sommes gouvernés par des vauriens qui se croient encore en 1962. Ils oublient que les gens ont voyagé, visité d'autres horizons. Un pays aussi jeune que l'ALGERIE et aussi riche pourrait faire vivre dans de très bonnes conditions 400 millions et non pas une vie de misère pour 38 Million

    RépondreSupprimer
  18. J'habite en Afrique sub-saharienne ( dans un pays parmis les plus pauvres de la planete que je ne citerais pas ), j'ai ete moi meme hospitalise pour un " palu " severe ,je vous assure que c'est nettement plus propre et plus organise .C'est desolant .

    RépondreSupprimer
  19. J'ai peuuuuuuuuuuuuuuuuuuuur ! Allah yaster

    RépondreSupprimer
  20. VIVE L'ALGERIE IZERMAN,ALLAH YESTAR EL MOUMNINE,JE PREFERE MOURIR QUE DE ME SOIGNER DANS UN HOPITAL ALGERIEN.

    RépondreSupprimer
  21. La santé est rééllement malade en Algérie tout comme les pauvres médecins qui souffrent de problèmes sociaux énormes en particulier la crise de logement qui les étouffent et qu'ils n'arrivent pas à gérer avec un salaire de 32000 DA.

    RépondreSupprimer
  22. j'ai une seule phrase à dire pour cela:
    INNA ALLAHA LA YOUGHAIROU MA BI KAOUMIN HATTA YOUGHAIROU MA BI ANFOUSSIHIM .sadaqa Allahou Aladhim

    RépondreSupprimer
  23. mais ou sont les professeurs chefs de service ,!!!! c'est vrai ils ne pensent qu'aux prises en charges à l'etranger par les laboratoires ,ils est grand temps de d'intervenir mr le président car votre ministre a d'autres couleuvres à nous faire avaler!!!!!!!!Honte à vous !!

    RépondreSupprimer
  24. Pourtant quelques services n'ont rien à envier aux services europeens , je pense à Blida neuro Chirurgie ou je me suis traitée dans la propreté totale et de fort belle maniere idem cardio .
    Quand on veut ! on peut !! n'est pas Messieurs

    RépondreSupprimer
  25. Et encore, vous n'avez pas vue la gynécologie de Constantine, et moin encore l'administration de la clinique ERiadh "Bentchikko" de Constantine où les employés sont harcelés psychologiquement par le directeur et ses alliés, c'est un vrai enfers pour les pauvres.

    RépondreSupprimer
  26. Et çà a couté 2 Millatds d'Euros rien que pour 2010 tout CA. En DA on ne sait pas, vu la corruption. C'est dans Liberté du 23 avril 2011. Bien sur il faut comprendre que les budgets (meme en DA) alloués aux hopitaux reviennent de droit à Ain Naadja. Les autres, ceux des indigenes qu'ils aillent au diable.

    RépondreSupprimer
  27. Tout le peuple Algérien sait cela.En famille c'est souvent des sujets d'humour pour ceux qui s'en sont sortis!Nous sommes tous responsables de ce que nous vivons aujourd'hui à partir du moment où le citoyen accepte des décisions concernant sa commune ou sa ville sans qu'il soit concerté.Les mesures d'hygiène s'apprennent à l'école or l'école joue-t-elle son rôle? A qui la faute? Y a-t-il quelqu'un qui a vu des toilettes publiques propres en Algérie? Moi je n'en ai jamais vu jusqu'à l'aéroport international où les gens font leurs ablutions par terre et où les toilettes sont envahies par l'eau comme s'il était essentiel de se laver à grande eau lorsqu'on voyage...Tout le monde trouve ça normal,alors ne vous étonnez pas de voir le public indifférent à la saleté ambiante.Le civisme cela s'apprend comme l'éducation coranique!

    RépondreSupprimer
  28. Mais que doit-on faire?

    RépondreSupprimer
  29. Vous pensez avoir vu quelque chose avec ces photos.. Ce n'est que la porte de l'enfer, les entrailles .. tiens, à titre indicatif, faites un tour à n'importe quel service d'urgence à 6H30 am et répondez moi..

    RépondreSupprimer
  30. Certains disent que nous sommes riches et nous avons de l'argent. STOP . Soyons francs avec nous même nous avons ni les moyens, ni l'intelligence "sociale" pour parler de medecine de luxe ni de medecine de dernière génération. Agissons terre à terre comme le font nos voisons, eux ils avancent bien plus rapidement que nous.
    Bricolage ! pourquoi pas s'il est fait avec normes et reflexion mûre ! pourquoi pas s'il est consenti par des ingénieurs conscients et consciencieux ! HALTE AUX MENSONGES

    RépondreSupprimer
  31. Ceux qui font des éloges sur certaines cliniques en Algérie oublient de mentionner qu'il faut payer rubis sur ongle pour recevoir leur traitement. Par contre le zawali peut crever s'il ne montre pas patte blanche.
    Honte à ceux qui nous ont rendus la risée de tous. J'habite à l'étranger et ai pu soigner mon père, ma mère et une de mes soeurs et ce, gràce à des associations caritatives et des médecins bénévoles sans qui je serai orpheline aujourd'hui.
    Je plains le corps médical et tous ceux qui travaillent dans ces conditions scandaleuses.

    RépondreSupprimer
  32. ouf ca fait mal au coeur

    RépondreSupprimer
  33. tahya el djazayer hahahahahah,,, quel beau pays, quel peuple courageux!
    ya des gens qui crèvent la faim dans les rues.
    des sans abris qu'on traite de fous pour appaiser nos consciences.
    Des gosses qui sont jetés dans les rues.
    ya pas une route sans dos d'anes ou nids de poules.
    le comble c que tout le monde se sucre sur le dos du peuple, qui plus est un peuple minable et iléttré...
    concernant l'histoire des hopitaux, j'ai personnellement demandé à ma femme de bien vouloir m'abattre si un jour mon état de santé nécéssite hospitalisation; voilà qui est réglé.
    ben sinon, tahya el djazayer tahya al nidham, tahya wa tahya, de toute façon rien ne changera jamais.

    RépondreSupprimer
  34. Il est clair que le materiel et locaux sont a deplorer, mais je crains que meme si tout etait remis a neuf, le personnel, malades, visiteurs respectent et maintiennent les lieux
    Malheureusement, em Algerie, rien ne tient longtemps; les gens manquent d'education

    RépondreSupprimer
  35. Ceat horrible la situation doit changer J ete dentiste en algerie et mon inferimiere chauffait son repas dans le poupinel a steriliser les instruments.

    RépondreSupprimer
  36. si on es arrivés la , c que ces résidents & médecins ont leur par de responsabilité aussi, c'est le laisser aller de tous le monde

    RépondreSupprimer
  37. JUSQUA MAINTENANT VOUS VOUS REVEILLER ? FAITE DES COPIES DE CELA ET ENVOYER A TOUS LE MONDE DANS LA RUE POUR LA HONTE DU MINISTRE DE LA SANTE MEME LES COLLER AU MUR. BON COURAGE LES JEUNES

    RépondreSupprimer
  38. C'est l'hôpital qui se fout de la charité

    http://les-tyrans-de-ce-monde.over-blog.com/article-des-generaux-mafieux-affairistes-1-2-55126934.html


    http://les-tyrans-de-ce-monde.over-blog.com/article-gia-organisation-ecran-pour-les-generaux-mafieux-algerien-2-2-55127163.html

    RépondreSupprimer
  39. Salam 3likoum !
    Nous sommes tous critiquables, certes; n'est parfait que Dieu !!!
    La faute à qui ? C'est parce que chaque concerné ne fait pas son travail correctement !!! L'algérien, hasha quelques éléments intègres, ghoushash wkeddab !!! Et on dira que c'est la faute à Boutef ! Alors que déjà, grâce à lui aujourd'hui on sait qu'il y a 155 mds de $ en réserve de change et les statistiques sont données régulièrement - mise à jour - ! Avant on ne savait jamais rien et les hopitaux étaient pire ! on débrouillait les médicaments mel Maroc, Tunisie, Espagne, France.....
    Si chacun faisait son boulot correctement, on serait trrèèèèès loin devant !! Parce que ces images/photos…ce n’est pas le problème du ministre ni celui du président. Si chacun(e) pour chacun de ces postes avec ce résultat était renvoyé(e) comme ce la se fait dans les hôpitaux « propres » on aurait une meilleure vision ! El matrag ma kansh !

    RépondreSupprimer
  40. Conseils a tous les résidents qui sont en grève,
    Je peux me permettre car je suis assistante donc je connais votre galère, c'est très bien de revendiquer ts ces droits pour vs et pour les patients et ce n'est jamais trop tard pour le faire, sauf que nous apprenons de très très mauvaises habitudes durant notre passage ds ces hôpitaux, on oublie que le patient a coté peut être notre frère, sœur, voisin, fils, père........ hélas si, cette personne est le frere, soeur, voisin, fils ou pére de qlq et ça nos formateurs oublient de nous l'apprendre car ils sont occupés à se mettre les battons dans les roues ou a courir après les labos..
    demandez à avoir une meilleur formation digne d'un HAKIM , si les chefs se souciaient de leurs résidents , les administrations réagiraient mais c leurs derniers soucis
    Travaillez, donnez le max de vs, apprenez auprés du malade .l'algerie est malade comme sa santé, mais ce n'est pas à mon avis la faute du systeme uniquement mais celle de tt un peuple qui n'aime pas son pays. bonne continuation

    RépondreSupprimer
  41. Une vision qui choque,mais que dire de ces responsables qui se payent le luxe d aller se faire soigner en suisse,rien ne choque pour eux,a partir du moment que le citoyen Algerien est eduque a fermer sa geule et a ne pas rouspecter,et si vous esperez que cette pauvre chaine unique ENTV vous diffuse un reportage sur cette situation alors la vous vous trompez lourdement,a partir du moment qu ils vivent dans la meme salete,c est l Algerie de Bouteflika

    RépondreSupprimer
  42. Le ministre acceptera-t-il de se faire soigner dans nos hopitaux, ou alors ces derniers sont resérvés aux misérables, lui et sa classe ont la Grâce (val-de).

    RépondreSupprimer
  43. C'est horrible plus qu'un cauchemard.
    Il faut la demission du ministre pour negligence grave et atteinte à la santé du peuple;

    RépondreSupprimer
  44. Après l'éducation nationale qui voit ses universités classées parmi les dernières des pays africains, voilà bientôt le tour si ce n'est déjà le cas, de la Santé.
    Ya Ya Ben Bella, pour le souvenir du début du déclin.

    RépondreSupprimer
  45. je suis vraiment choquée, moi qui suis en première année de mon cursus (je passe en deuxième hihi!!!!) , je n'ai pas encore vu ce malheur; franchement, là je pense plus à faire la médecine pour sauver des vies mais plutôt pour changer cet état et nous sauver nous avant que le patient décidera de rester à la maison que de venir à ces hôpitaux qui ne sont plus dignes de ce nom , je voudrais qu'on bouge qu'on fasse quelque chose ce n'est pas la faute aux autorités mais plutôt à nous tous, les externes, internes, résidents, généralistes ou spécialistes chef de service.... faut avoir le matériel c'est vrai mais il faut prendre soin de ce matériel le laisser à l’hôpital plutôt que le voler le nettoyer en prendre soin voilà, je rêve que cela change je resterai optimiste oui tant qu'il y a l'espoir tout pourra ce réaliser, je vous promets que cela restera mon but je ferai de mon mieux pour changer cette réalité qui deviendra inchae Alleh qu'un mauvais souvenir pour la santé en Algérie, Allah yawena

    RépondreSupprimer
  46. j'ai était hospitalisé à l'hopital CHU Mustapha en 1981 (maladie coeliaque) et croyez moi à cette époque là déja le CHU Mustapha était dans un trés mauvais état! mais ce que je veux s'avoir? pourquoi toutes ces années de silence??!!

    RépondreSupprimer
  47. Nos hôpitaux souffrent d'un laissé aller à tous les niveaux; sans compter les aspect de contrats juteux où les décideurs ont leur pourentage, les emplois fictifs, les fausses factures et j'en passe...Et puis ces prof., docent ou maitre-assistants "chevronnés" dont le rôle est obligatoirement l'enseignement et qui ne transmettent rien de peur d'avoir une "concurence" au privé....des gestionnaires qui n'en sont pas, du personnel complètement démotivé. Mettez tous ces ingrédients et vous aurez le menu que vous avez vu ci-haut.
    La prise de conscience doit être générale, si chacun faisait de son mieux, il y aurait certainement un mieux...J'ai déjà vu un tss anesthésiste à Parnet en CCI, bouche régulièrement déformée par la chemma, tout le temps absent pour sa prière et qui a finit par briser un moniteur flambant neuf que nous avions eu aprés 3 années d'attente...et cet individu n'avait rien à voir avec les autorités quelles qu'elles soient, c'etait un citoyen "Lambda". Aprés 18 années passées dans les hôpitaux Algériens, j'ai beaucoup d'exemple mais celui-ci est mon meilleur!
    Le privé pourrait être une piste de solution, mais là aussi, il y a eu de véritables abus comme avec cette structure à Blida (actuellement fermée, je crois), tenue par des patrons ministre et sénateur qui ne se sont pas génés pour se servir des moyens de l'hôpital Parnet pour monter leur structure, créant des manques de matériel parfois lethaux (fait véridique arrivé dans une de mes gardes...); il y a aussi les cliniques de dialyse qui ne sont conventionnés par la CNAS que parceque le secteur est le monopole d'un certain grand monsieur dont l'usine à Rouiba a été montée à coup de centaines de milliards de la BNA probablement pas encore remboursés...
    Bref, c'est à l'image de tout le reste...
    Pour ma part, j'ai donné ma jeunesse à mon pays y compris 2 années de service militaire au milieu de la décenie noire et je ne le regrette pas; mais ma viellesse, je préfere la passer là où on reconnait les gens par le travail et un certain nombre d'autres valeurs universelles.

    RépondreSupprimer
  48. c'est la vraie merde comment j'ose un jour respecter un médecin? et dehors tous et toutes les toubibs brillent.pauvres médecins algériens

    RépondreSupprimer
  49. porcherie ou hôpitaux?

    RépondreSupprimer
  50. nos médecins et praticiens se cachent derrière cette,...écuries...et n'hésitent pas à faire gréves sans conscience ou conscients; les deux.pour ces raisons que leurs diplômes ne sont pas reconnu ailleurs même au désert. c'est grave très grave. réveillez- ya dine allah!

    RépondreSupprimer
  51. le CHUO c'est un lieu ou les professeurs font la magie noire et pour faire leurs rituels ils leur faut des patients c'est tout.

    RépondreSupprimer