Page d’accueil

lundi 18 avril 2011

Des citoyens protestent contre "la situation catastrophique" de l'hôpital de Laghouat


Une centaine d'habitants se sont rassemblés samedi matin devant l'hôpital de Laghouat pour protester contre les carences de cet établissement de santé qui, selon les protestataires, ne répond nullement convenablement aux besoins de la population locale. Pire encore, de graves dysfonctionnements et de nombreuses incuries seraient à l'origine de plusieurs décès de patients.

"Nos malades meurent en silence !", "La wilaya du gaz sans un hôpital digne de ce nom !", "Ouled Abbès et Berkat, vous êtes des menteurs", tels sont les slogans qu'une vingtaine d'associations et de comités de quartiers de la ville de Laghouat ont brandi samedi matin devant l'hôpital de cette ville située à 400 km au sud d'Alger.

"Cela fait près deux ans que nous avons interpellé le ministère de la Santé et les autorités de la wilaya sur les graves carences de l'hôpital de notre ville. Mais rien n'est fait pour prendre en charge ces problèmes. A Laghouat, nous souffrons toujours du manque de praticiens spécialistes. Plusieurs patients ont perdu la vie à cause de cette pénue de médecins spécialistes", confie à elwatan.com, Belabbes Benniche, porte-parole du conseil des associations et des comités de quartiers de Laghouat.

"En juin 2010, poursuit notre interlocuteur, nous avons tiré la sonnette d'alarme sur la situation catastrophique de l'hôpital de Laghouat. Et depuis, notre de détresse est resté sans réponse. Aujourd'hui, pour passer un scanner, les citoyens de Laghouat doivent aller jusqu'à Blida alors que leur hôpital dispose de son propre scanner. Mais en l'absence de médecins spécialistes, il n'est guère utilisé".

Au cours de leur rassemblement, les citoyens de Laghouat ont demandé également le départ des responsables de la direction de Santé de la wilaya de Laghouat. A leurs yeux, cette direction n'a pas accompli ses missions. "On nous parle depuis des années d'un nouvel hôpital et de plusieurs mesures pour pallier les carences de la couverture sanitaire de notre wilaya. Ces promesses n'ont jamais vu le jour", s'écrie enfin Belabbes Benniche.

Notre interlocuteur n'omet pas de mettre en garde les autorités contre le sentiment d'exaspération qui commence à gagner les habitants de Laghouat à cause " de cette situation sanitaire catastrophique".

Abderrahmane Semmar Elwatan
leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire