Page d’accueil

jeudi 28 avril 2011

Acquittement pour Dalila Touat au Tribunal de Mostaganem


Dans sa session de jeudi 28 avril 2011, le tribunal de Mostaganem a prononcé l’acquittement au profit de la militante de la CNCD et animatrice du mouvement des jeunes chômeurs. Entamé peu avant midi, le procès sera bouclé à 13 h10 sous les youyous et les acclamations d’une foule nombreuse composée de militants des droits de l’homme, de représentants de l’association des chômeurs de Ouargla, d’adhérents du MDS et de la CNCD d’Alger, d’Oran et Mostaganem.

Dans son réquisitoire, le représentant du parquet avait requis une amende de 20.000 DA. La défense de Dalila Touat a été assurée -à titre bénévole- par pas moins de cinq avocats dont Maître Bouchachi du barreau d’Alger, maître Khemisti du barreau d’Oran et maître Doudou du barreau de Sidi Bel Abbès.

Tous ont souligné avec force la justesse des revendications de Dalila Touat et surtout l’absence d’éléments constitutifs du délit qui lui était reproché - et qui lui a valu une garde à vue de 24 heures au niveau du commissariat de police et un procès que beaucoup d’associations de défense des droits de l’homme avaient solidairement et énergiquement dénoncé.

On notait également la présence de militants du RCD ainsi que celle de Belaid Abrika, venu à la tête d’une délégation du mouvement des Arouchs. La chaine de télévision France 24 a également couvert le procès grâce à une équipe de tournage présente sur les lieux.

Yacine Alim Elwatan
leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire