Page d’accueil

mardi 22 mars 2011

La maison des syndicats attaquée.. Le Snapap dénonce la complicité de la police

Le Syndicat national autonome des personnels de l’administration publique (Snapap) dénonce «une agression manipulée» par la police contre la maison des syndicats de Dar El Beïda.



Dans un communiqué parvenu hier à notre rédaction, il est précisé que lors d’une réunion tenue dans la soirée du samedi 19 mars à la maison des syndicats de Dar El Beïda, en vue de l’organisation de la marche prévue pour hier à Alger, «les 230 chômeurs et enseignants contractuels présents ont été violemment agressés par les jeunes des quartiers encouragés par des agents de la sécurité nationale (police)».

Ces jeunes ont attaqué la maison des syndicats, située à proximité d’une caserne de police, par des «jets de pierres qui leur ont été données par la police, selon plusieurs témoignages», précise la même source. «A noter que trois contractuels venus des wilayas d’Adrar, de Mostaganem et de la daïra de Bordj Badji El Mokhtar ont péri dans des accidents de la route en voulant rejoindre la capitale pour participer à ladite réunion», précisent les rédacteurs du communiqué.

Bouredji Fella Elwatan
leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire