Page d’accueil

vendredi 4 mars 2011

COMMUNIQUE!

Bureau national
23 rue boualem zeriat Belfort
El-Harrach ALGER
Télé Fax: 021 52 03 72
Email: snapap_snata@yahoo.com
www.maisondessyndicats-dz.com


المجلس الوطني للصحة
Le conseil national de la santé

Déclaration
Devant la dégradation de la situation de la santé et l’incapacité des réformes sanitaires à répondre aux grands besoins des professionnels de la santé d’un coté et aux besoins des citoyens à l’accès aux soins de qualité d’un autre.
Devant l’absence de concertation de dialogue et d’écoute avec les paramédicaux, technique et administratif, partenaires incontournable du service de qualité de soins.
Les travailleurs sont unanimes à rompre définitivement avec les pratiques imposées dans la gestion opaque et sans transparence.
Aussi nous dénonçons les tentatives portant atteinte au principe de la neutralité de l’administration dont l’objectif est de confisquer la volonté souveraine pour tous.
Il ya incontestablement mal vie, routine, arbitraire, nonchalance, harcèlement moral et préjugés que les travailleurs de la santé trainent comme un boulet.
Pour tous ces motifs le SNAPAP ouvre protéger l’emploi et l’accès aux soins de qualité en matière de santé publique pour l’intérêt du citoyen.
Etant convaincu que l’amélioration de la situation actuelle réclame l’implication de tous (professionnels de la santé, associations, citoyens) le SNAPAP appelle a une mise en face d’une politique de santé publique fondée sur le principe du droit à la santé est un droit humain.
Le SNAPAP invite tous les acteurs de la santé (professionnels, syndicats, associations des malades, citoyens) qui souhaitent adhérer au changement du système de santé publique de prendre attache avec le comité initiateur pour l’instauration d’un débat sur un système de santé fondé sur le principe : le droit de la santé est un droit humain.


Contacts
Tel bureau national 021520372
Mobile 0550451797
0771208409
0663385288
0551688180
Mails snapap_formation@yahoo.fr
snapapsant@yahoo.fr
fatmi_snapap@yahoo.frleBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire