Page d’accueil

mardi 9 novembre 2010

Algérie : nouvelle répression d'un militant d'un syndicat indépendant ...


Après la fermeture du siège du SNAPAP à Alger et l'immobilisation administrative de son Président, voici encore une décision du gouvernement entravant l'action des syndicats indépendants en Algérie ...

En violation des articles 45 et 46 de la Constitution algérienne, les autorités refusent de délivrer un passeport à Mourad Tchiko, conseiller de l'Union nationale autonome du personnel de l'administration publique (SNAPAP), un syndicaliste indépendant et militant anti-corruption.

Dès le 8 août 2010, Mourad demandait le renouvellement de son passeport joignant tous les documents nécessaires. Au motif que les services de protection civile de la wilaya de Tipaza Hadjout Daira aient déposé une plainte contre lui, un refus verbal a été notifié mais jamais confirmé par écrit.

Le SNAPAP a formé un comité de soutien à Mourad Tchiko condamnant cette attaque contre les libertés fondamentales et les droits constitutionnels de ses membres. Il exige des autorités algériennes de restaurer à Mourad Tchiko son droit à un passeport conformément aux droits constitutionnels et internationals de l'homme ratifiés par l'Algérie

LabourstartleBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire