Page d’accueil

dimanche 31 octobre 2010

Adel Siad en grève de la faim



Adel Siad, écrivain, poète et chroniqueur radio, a décidé hier d’entamer une grève de la faim, devant la Maison de la presse, pour dénoncer les dérives ayant cours dans les radios locales. Il entend notamment connaître les motifs de son limogeage de la radio d’El Tarf.

Alors qu’il occupait le poste de chef de projet, il s’est vu relever de ses fonctions par le wali de la région sans aucune raison. Considérant que ce renvoi est une «atteinte à sa réputation», il exige d’avoir une copie d’un écrit justifiant cette décision. «Je ne sais pas pourquoi j’ai dû quitter mon poste. On peut raconter n’importe quoi à mon sujet, je n’aurais pas les moyens de me défendre. Qu’ai-je fait pour qu’on m’assassine ainsi ? Je veux qu’on me le dise», explique-t-il. Et d’ajouter : «J’ai toujours veillé à fournir un travail convenable, privilégiant les citoyens au wali. Le responsable de la wilaya a sans doute des problèmes bien plus urgents à régler que de s’ingérer dans les affaires internes de la radio.» Ayant déjà subi un licenciement abusif lorsqu’il était à la tête de la radio de Souk Ahras, Adel Siad refuse que les médias publics soient tributaires des humeurs des responsables régionaux.

«Il se trouve que la responsable qui avait instruit mon éviction a été relevée de ses fonctions lors du dernier mouvement des walis, cela veut dire que j’ai été sacrifié à cause d’un responsable incompétent», s’écrie-t-il. Le journaliste algérien espère une réaction de la part du directeur de la radio algérienne, du responsable des radios régionales ainsi que du ministre de la Communication, Nacer Mehal. Adel Siad est l’auteur de plusieurs recueils de poésie, dont un ouvrage collectif sur les milliardaires algériens, publié en 2000. Son dernier ouvrage porte le titre – ô combien expressif – Je ne suis pas bien.

A. B. ELWATAN
leBloggers

1 commentaire:

  1. http://fp-world.blogspot.com/
    visite et commentaire
    est sur la faim dans le munde

    RépondreSupprimer