Page d’accueil

lundi 24 mai 2010

La fermeture arbitraire de la Maison des syndicats autonomes algériens doit être annulée

mercredi 19 mai 2010

Le jeudi 13 mai 2010, le wali (préfet) d’Alger a ordonné la fermeture administrative de la Maison des syndicats autonomes algériens, dont le Syndicat national autonome du personnel de l’administration publique (SNAPAP) est locataire, privant ainsi celui-ci de son siège social et de ses bureaux. Cette décision est intervenue à la veille de la tenue d’une rencontre du Forum syndi-cal maghrébin (FSM) réunissant des syndicalistes d’Algérie, d’Égypte, de France, d’Italie, du Maroc, de Mauritanie et de Tunisie, rencontre qui devait se dérouler à la Maison des syndicats.

Certains des prétextes allégués par le wali prêteraient à rire s’ils n’étaient la manifestation d’une volonté affirmée de nuire aux syndicats indépendants (le local aurait été transformé « en un lieu de rencontre des jeunes filles et jeunes hommes » et serait cause de « trouble à l’ordre pu-blic »). Car le vrai motif de la fermeture, énoncé en violation des lois en vigueur, est l’« invitation de personnes étrangères pour participer a des rassemblements sans autorisations ni déclarations auprès des services concernés ».

Cette fermeture arbitraire n’a pas empêché la tenue du FSM, prévu de longue date et organisé par les syndicats autonomes algériens. La réunion a bien eu lieu, les 15 et 16 mai, grâce au sou-tien du Front des forces socialistes (FFS), qui a prêté ses locaux pour l’occasion. Cela démontre le ridicule des basses manœuvres du pouvoir : les autonomes ont réussi à tenir ce forum, mar-quant une étape importante dans la constitution d’un front syndical maghrébin et permettant de dénoncer la pression permanente que subissent les autonomes de la part de la police politique, le DRS.

Le CISA dénonce fermement cette nouvelle violation des droits fondamentaux par le pouvoir algérien, en l’occurrence le droit à un syndicalisme indépendant et celui de tenir des réunions publiques dans des lieux privés. Le CISA continuera à apporter tout son soutien aux syndicats autonomes, notamment pour la réouverture sans délai de la Maison des syndicats.

CISA mercredi 19 mai 2010leBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire