Page d’accueil

lundi 9 novembre 2009

Transaperency international a demandé un rapport détaillé sur les multinationales en Algérie

Le SNAPAP participe à la Conférence de Doha contre la corruption

Le Syndicat national autonome des personnels de l'administration publique (SNAPAP) a pris part aux travaux de la 3e conférence des Etats-parties de la Convention des Nations unies contre la corruption qui s’est ouverte, hier, à Doha (Qatar). Intervenant au nom de la coalition de la société civile algérienne, Mourad Tchikou, membre du bureau national du SNAPAP, a dénoncé l'absence des libertés syndicale, associative et d'expression en Algérie. M. Tchikou a affirmé, lors de son intervention devant les représentants de 60 ONG, que les syndicalistes en Algérie sont soumis à la pression de l'administration, aux licenciements abusifs et aux poursuites judiciaires. L'orateur a également dénoncé la violation de la législation du travail par les multinationales installées au sud algérien. Transaperency international a demandé un rapport détaillé sur les multinationales.

El Mouhtarem Algérie-politiqueleBloggers

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire